Category talk:Coats of arms of the Empire of France

From Wikimedia Commons, the free media repository
Jump to: navigation, search

Flag of France.svg L'héraldique d'empire est instaurée par décret du 1er mars 1808, qui créé la noblesse d'empire. Elle est abolie avec la chute de l'Empire en 1814. La noblesse d'empire se répartit en cinq degrés : princes, ducs, comtes, barons et chevaliers.

Contrairement aux usages, l'héraldique d'empire marque dans les armes des signes de rang et de fonction, et non uniquement dans les ornements extérieurs. Le degré est représenté dans les armes par le chef ou un franc quartier, en plus d'être marqué par le nombre de panaches de la toque qui surmonte l'écu : 7 pour les ducs, 5 pour les comtes, 3 pour les barons,une pour les chevaliers. Pour les comtes et barons, le franc quartier est chargé d'un meuble signifiant une fonction. Un meuble généralement d’or marque la fonction dans le franc quartier :

  • les ministres portent une tête de lion arrachée (d’argent pour les ministres employés à l’extérieur),
  • président du corps législatif, les tables de la loi.
  • les sénateurs un serpent d'argent, entourant un miroir d'or,
  • les conseillers d'état un échiqueté,
  • les membres d’un corps savant, une palme d’argent posée en bande,
  • les archevêques une croix pattée,
  • les evêques une croix d’or alésée,
  • les ecclésiastiques une croix alésée,
  • les préfets une muraille crénelée sommée d'un rameau de chêne (la muraille non crénelée pour les sous-préfets),
  • les maires une muraille crénelée,
  • les présidents de collège électoral, trois fusées d’or posées en fasce,
  • les membres du collège électoral, une branche de chêne posée en bande,
  • les propriétaires un épi de blé posé en pal,
  • les officiers ou charges militaires une épée haute d’argent garnie d’or, les officiers de santé une épée en pal la pointe en bas.
  • les officiers domestiques, un portique ouvert, surmonté d'un fronton, accompagné : des lettres DA (Domus Altissima) du même pour la maison de l’empereur, en cœur des lettres DJ (Domus Julii) pour la maison des princes.

Les membres de la famille impériale utilisaient un manteau de gueules semé d'abeilles d'or sur l'extérieur, garni d'hermine à l'intérieur, surmonté d'une couronne, selon leur rang . Les hauts-officiers de l'Empire (princes grands dignitaires ) avaient un manteau d'azur semé d'abeilles d'or, frangé d'or, garni d'hermine, surmonté du bonnet d'honneur, de forme électorale. Le manteau des ducs était d'azur garni de vair. Le manteau des comtes sénateurs était d'azur garni d'hermine. Les autres comtes, les barons et les chevaliers n'avaient pas droit au manteau.


External link : Le système héraldique napoléonien


Flag of the United Kingdom (3-5).svg Napoleon regulated heraldry with the decree of March 1st, 1808 which stated: "Those of our subjects to whom we shall have granted titles shall not bear arms, nor have livery other than those specified in the letters-patent of creation."

Napoleonic heraldry is not substantially different from traditional heraldry, with the notable exception of the charges used to indicate official functions and positions, and for the toques which replaced coronets. In other respects, the traditional partitions, tinctures, rules, and charges were used.

Here are a few examples of charges representing ranks or functions :

  • Sovereign Princes:on a chief azure an imperial eagle or.
  • Princes Grands Dignitaires: on a chief azure a semy of bees or.
  • Dukes: on a chief gules a semy of stars argent.
  • Counts: a quarter azure in chief dexter, charged with marks of the specific rank or function, or.
  • Countesses: an inescutcheon or in point of honor
  • Barons: a quarter gules in chief sinister, charged with marks of the specific rank or function, argent.
  • Baronesses: an inescutcheon argent in point of honor
  • Knights: an ordinary gules, charged with the emblem of the Legion of Honor argent (if applicable, a ring argent otherwise).

The charges on the quarters were specific to the rank held by the individual. Military counts or barons had a sword per pale on their quarter. Members of the Conseil d'Etat had a chequy, ministers had a lion's head erased, prefects had a wall beneath an oak branch, mayors had a wall, landowners had a wheat stalk, judges had a balance, members of Academies had a palm, etc. Archbishops had a cross patty throughout, bishops a cross humetty.

The toques were surmounted by ostrich feathers: dukes had seven, counts had five, barons three, knights one.

Members of the imperial family used a mantle gules with a semy of bees or on the outside, lined with ermine on the inside, and a crown. High Officers of the Empire (princes grands dignitaires) had a mantle azure with a semy of bees or, fringed or, lined ermine, and a cap (bonnet d'honneur) of ermine and azure over it. The mantle of dukes was azure and lined with vair. The mantle of counts senators was azure lined with ermine. Other counts, barons and knights were not entitled to mantles.