Church of St. Polyeuktos in Constantinople

From Wikimedia Commons, the free media repository
Jump to: navigation, search
English: Saint Polyeuktos is a church built by Anicia Juliana between 524 and 527 in Constantinople. It was destroyed at the end of the 12th c. and used as a quarry : numerous architectural blocs found their way in the West after the 4th Crusade, most notably in San Marco in Venice (the so-called Pilastri Acritani).
Français : Saint-Polyeucte est une église construite par Anicia Juliana entre 524 et 527 à Constantinople. Elle fut détruite à la fin du XIIe s. et utilisée comme carrière : de nombreux blocs sculptés furent transportés en Occident après la Quatrième Croisade, notamment pour le décor sculpté de la basilique Saint-Marc de Venise (les prétendus Pilastri Acritani).

Plans[edit]

Site[edit]

Sculpture[edit]

Epigram / Épigramme[edit]

English: The church location was identified in 1960 thanks to the chance discovery of some parts of the monumental epigram which was known from the Palatine Anthology (I, 10) to be part of the church's ornament. This epigram celebrates the founder of the church, Anicia Juliana. Some of these fragments are displayed in the Istanbul Archaeological Museum.
Français : La localisation de l'église fut identifiée en 1960 grâce à la découverte fortuite de blocs portant des extraits de l'épigramme monumentale conservée dans l’Anthologie Palatine (I, 10). Cette épigramme célèbre la fondatrice de l'église, Anicia Juliana. Certains blocs sont exposés au Musée archéologique d'Istanbul.

Pilastri Acritani and other architectural blocks in San Marco / Pilastri Acritani et autres blocs architecturaux à Saint-Marc[edit]

English: The so-called Pilastri Acritani (Pilars from Acre) are two sculpted pilasters taken away by the Venitians in the 4th Crusade and reused to ornate the San Marco basilica. They were long (and mistakenly) thought to come from a church in Acre, hence the name.
Français : Les prétendus Pilastri Acritani (Piliers d'Acre) sont deux piliers sculptés emportés par les Vénitiens lors de la Quatrième Croisade et remployés pour décorer le portail Sud de la basilique Saint-Marc. On les a longtemps attribués par erreur à une église d'Acre en Syrie, d'où le nom sous lequel ils sont connus.

Other sculptures in Istanbul Archaeological Museum / Autres blocs sculptés au Musée archéologique d'Istanbul[edit]

Capitals / Chapiteaux[edit]

Columns / Colonnes[edit]