Commons:Bistro/archives/mars 2009

From Wikimedia Commons, the free media repository
Jump to: navigation, search
Archive This is an archive of past discussions. Do not edit the contents of this page. If you wish to start a new discussion or revive an old one, please do so on the current talk page.
Mars 2009

création galerie

Bonjour, pour le wikiconcours et l'article Natura 2000 Vallée de l'Antenne, j'ai commencé à faire des photos et les placer en Category :Antenne River. Je pense qu'il serait bien de faire un galerie avec des sous-chapitres (rivière, ponts, moulins et ouvrages,par exemple. Si je pouvais avoir de l'aide ! Avec proposition d'inscription à l'équipe 25 bien sur.Bonne journée--Rosier (talk) 11:18, 1 March 2009 (UTC)

Photos dans un aquarium

Bonjour, les photos prises, par mes soins, dans un aquarium (dont l'entrée est payante) aux États-Unis sont-elles mon entière propriété ou bien l'aquarium détient-il des droits dessus ? Tieum p (talk) 15:04, 1 March 2009 (UTC)

  • Il pourrait éventuellement y avoir une protection sur l'architecture intérieure du bâtiment, mais s'il s'agit de photos des poissons, je ne vois aucun problème: il ne peut pas y avoir de droit d'auteur sur quelque chose qui n'a pas été créé (oui, bon, la maman du poisson a créé le poisson, mais vous voyez ce que je veux dire). --Tryphon (talk) 15:41, 1 March 2009 (UTC)
    • OK. Bon je regarde si j'ai des especes non encore presentes sur commons et j'uploade. Tieum p (talk) 20:29, 1 March 2009 (UTC)
  • Voir aussi COM:NCR, pour les restrictions en dehors du copyright : « Interdiction de prendre des photos dans un musée par exemple... » - Zil (d) 19:21, 5 March 2009 (UTC)

Demande d'aide pour licences, puis pour d'autres informations

Demande à diti

Pas de probléme pour votre aide concernant l'archivage, pour importer des insignes militaires comme celle-ci File:4e régiment d'infanterie coloniale .jpg pouvez vous m'aider bien cordialement Coloniale (talk) 10:09, 16 February 2009 (UTC)

Suite peux tu voir si la licence puis les explications sur cette image sont elles bonnes File:Photo du colonel Brébant en 1959.jpg. Bien cordialement Coloniale (talk) 10:51, 19 February 2009 (UTC)

Réponse de diti


Désolé pour l'attente, j'avais des problèmes sentimentaux à régler en premier lieu avant de m'intéresser à ton cas :) . En tant que « lecteur », j'ai mis un certain temps à le (re)comprendre : Fantassin 72 = Coloniale ? Je me souviens que c'est le cas, mais un individu classique croira que ces pseudos désignent deux personnes différentes (je te suggérerais d'utiliser cette manière de nommer l'auteur : « Fantassin 72 (Coloniale) ») ; as-tu déjà jeté un œil à la fusion des comptes ? Pour File:4e régiment d'infanterie coloniale .jpg, qui est le photographe ? Qu'elle est l'autre personne ? Merci d'avance pour tes précisions. Diti the penguin 22:24, 22 February 2009 (UTC)

Réponse de fantassin 72 (coloniale)

Pour la photo File:4e régiment d'infanterie coloniale .jpg qui est le photographe ? Qu'elle est l'autre personne ? l'insigne m'appartient j'ai servi plusieurs année dans le régiment j'ai scanné l'insigne, pour la personne Paris75000 elle m'avait aidée pour la mettre sur commons le 5 mai 2007, j'ai mis "Auteur :fabricant Drago, rue Olivier Métra, Paris. Scan=nom Paris75000 & fr:Utilisateur:fantassin 72 (Coloniale)" voilà . Pour ( as-tu déjà jeté un œil à la fusion des comptes ? )✓ Done. Sa marche toujours pour l'archivage de ma page de discussion. Merci Coloniale (talk) 05:22, 23 February 2009 (UTC)

Pour la question :Idem .J'oubliais : ce n'est pas à nous de poster sur ta page Wikipédia FR pour des problèmes ayant trait à Commons. Je te conseilles d'aller dans tes préférences et activer la notification par e-mail si quelqu'un poste sur ta page de discussion, ça t'évitera les ennuis. Tu pourras m'aider car je ne sais pas comment faire. Coloniale (talk) 05:27, 23 February 2009 (UTC)
En me mêlent de se qui me regarde pas effectivement. Pour les œuvres dérivées, je ne crois pas insignes militaires de la France sont un problème, étant donné les autres fichiers dans cette catégorie (mais INAL), mais je suppose que la bonne foi pour Coloniale (talk • contribs) 's de la demande seul héritier. Je suis colectionneur d'insignes militaires voir si dessus :(pucelle) où Catégorie:Médaille en fair use pour le reste concernant mon aïeul je suis le dernier des héritiers; actuellement je me bats avec le maire du Mans pour lui attribuer une rue à son nom comme à Guimgamp, j'appartiens à l'amicale du 117e Régiment d'infanterie "voir article source bibliographie, les photos de l'amicale je suis en photo , où sur ma page d'utilisateur fantassin 72" j'ai créé le 48e régiment d'infanterie avec l'aide du lieutenant colonel Dubois ancien chef de corps du régiment et puis l'aide de l'association de recherches et d'études sur la vie des Bretons dans la Grande Guerre, président monsieur Prigent.j (association bretagne 1914-1918), puis bien d'autres. je fais celà pour le devoir de mémoire. Article qui m'avait été transmis si dessous.

Le Souvenir français

Salut Fantassin 72!
Juste un petit bonjour - nous nous sommes croisés sur quelques articles ... Vu ton parcours, tes antécédents, etc., je pense que tu devrais rejoindre les troupes du souvenir français. Le devoir de mémoire. Respect. Seawind Parloir Bibliothèque 4 février 2009 à 18:04 (CET)

Bonne annee a toi aussi, ici nous venons de feter la nouvelle annee du buffle!--Seawind Parloir Bibliothèque 5 février 2009 à 09:33 (CET)
  • J'essaye de me justifier de ma bonne fois, merci de votre confiance amicalementColoniale (talk) 05:31, 24 February 2009 (UTC)
Pour info.Il ne faut oublier que les insignes qui sont sur le site Category:Military insignia of France devraient porter cette information fabricant "Drago, rue Olivier Métra, Paris". Depuis 1945, il est exigé qu'avant d'être frappé, tout projet d'insigne, assorti de l'explication de tous les éléments de sa composition, soit présenté au service de la symbolique pour homologation, en l'occurence au service historique de la défense (SHD), une division propre à chaque armée veille à l'application des règles héraldiques et à la concordance du symbolisme avec l'historique et la mission des unités, et attribue un numéro d'homologation à l'insigne.Service Historique de la Défense - Direction de la mémoire du patrimione et des archives, département de l'armée concernée (gendarmerie, terre, air, mer) avenue de Paris, 94306 Vincennes cedex.
Coloniale (talk) 12:33, 24 February 2009 (UTC)

Réponse de diti

« Salut,

Juste un message pour te dire que j'ai toujours des problèmes de temps en ce moment, c'est pour cela que je t'ai toujours pas répondu de nouveau sur Commons. Serait-il possible que tu demandes de l'aide sur fr:Wikipédia:Légifer (ou sur Commons:Bistro), en montrant notre discussion ? Encore désolé. Diti le manchot 2 mars 2009 à 22:22 (CET) »

Je demande de l'aide pour s'avoir si la lisence est bonne concernant les insignes idem pour la photo du colonel? puis pour les autres explications; merci fantassin 72Discuter Coloniale (talk) 05:09, 3 March 2009 (UTC)
Bonjour. C'est un peu confus... Si les questions concernent : File:Photo du colonel Brébant en 1959.jpg et File:4e régiment d'infanterie coloniale .jpg ? Pour la première le photographe serait ton grand-père. Es-tu le seul ayant droit ? Sinon, as-tu l'accord de tous les ayant droits ? Pour la photo de la médaille, il me semble que c'est bon... 19:36, 5 March 2009 (UTC)

Licence ESA

Bonjour à tous, je m'interroge sur cette licence de l'ESA? Est-ce une licence compatible avec les normes Commons? En gros est-ce qu'on peut importer les fichiers correspondants sous Commons? Merci d'avance pour les conseils. Guérin Nicolas (messages) 10:42, 3 March 2009 (UTC)

Non, la licence ne permet pas la réutilisation commerciale et restreint les images a des utilisations éducatives ou "informatives". Des restrictions non acceptables sur Commons, voir COM:APL. le Korrigan bla 11:48, 3 March 2009 (UTC)
Bonjour,
Par contre la page de l'ESA semble indiquer qu'on peut obtenir un accord pour un usage commercial sans que soit mentionné une notion de redevance. Ne peut on pas leur faire un courrier en ciblant un certain nombre de photos. Qu'en pensez vous ? Mon anglais est trop médiocre pour que je rédige le courrier et surtout je ne saurais développer les bons arguments (à part citer le cas de la NASA), mais je peux par contre faire la sélection des photos intéressantes. --Pline (talk) 13:00, 3 March 2009 (UTC)
Bien sûr, ça ne coute rien d'essayer. Par contre je pense que le genre d'accord auquel ils font allusion est probablement un accord ciblé; par exemple si quelqu'un veut utiliser une image pour un livre ou pour illustrer un article de journal, il peut obtenir une autorisation pour cet usage spécifique, mais s'il désire réutiliser l'image dans une autre publication, il devrait demander à nouveau une autorisation. Mais encore une fois, ça ne coute rien d'essayer. --Tryphon (talk) 13:09, 3 March 2009 (UTC)
Si je ne dis pas de bêtises, il me semble que David Monniaux a déjà été en contact avec l'ESA par le passé à propos des licences de leurs photos. À mon avis, ça n'a aboutit à rien, mais si vous avez des questions, il pourrait être intéressant d'en discuter avec lui. Okki (talk) 23:41, 3 March 2009 (UTC)
J'ai laissé un message à David Monniaux. On peut peut être tenter de négocier des photos avec une définition limitée (par ex divisée par 2 par rapport à la définition d'origine).--Pline (talk) 21:06, 4 March 2009 (UTC)
Voir Category:ESA images et les discussions données en lien sur cette page. le Korrigan bla 08:04, 4 March 2009 (UTC)

Photo à effacer

Hello à tous...

Bon, j'ai un peu honte : hier, après avoir passé des heures à chercher des photos libres d'un jeu, je suis tombé sur une licence Flickr compatible avec Commons pour un livre du même auteur. Toute contente, je l'ai importée avant de me rendre compte 5 minutes plus tard que je n'avais absolument pas le droit d'uploader des couvertures de livres. La prochaine fois, je tournerai sept fois ma souris dans ma main avant de cliquer. A effacer, donc : File:Mrbecksundergroundmap.jpg... Désolée. --Bagui (talk) 14:26, 3 March 2009 (UTC)

✓ Done Merci d'avoir prévenu ! --Eusebius (talk) 14:40, 3 March 2009 (UTC)

File:Verrieres-under-fire.jpg

un contributeur a mis en fausse couleur cette photo. elle aurai du être enregistrée dans un autre fichier pour pouvoir continuer à disposer de la photo en NB. merci par avance. --Michel d'Auge (talk) 17:46, 3 March 2009 (UTC)

✓ Done J'ai reverté sur l'ancienne version et uploadé la version colorizée ailleurs, en linkant vers elle dans la description. Esby (talk) 18:27, 3 March 2009 (UTC)

Image effacée

Je cherche, sans succès, à trouver la page où on explique les raisons de la suppression du fichier "Fichier:La tombe de Félix Leclerc.JPG"(ce diff, j'imagine, montre une conséquence de cette suppression). J'avoue que je ne sais probablement pas bien où chercher... Vous pouvez m'aider? Boréal (talk) 02:32, 4 March 2009 (UTC)

Ce fichier n'était pas présent sur Commons, il a été supprimé depuis Wikipédia. Le résumé de suppression dit : "fichier sans licence". Si c'est une photo récente, seul le photographe peut résoudre le problème j'imagine. --Eusebius (talk) 05:58, 4 March 2009 (UTC)

Category:Modern churches in France

Bonjour à tous,

Je viens de tomber sur la Category:Modern churches in France et je doute fort que tous les documents qui s'y trouvent sont libres. Les cas évidents comme ND-du-Haut de Ronchamp ou ND du Raincy ont déjà été traités mais je suppute que pour les architectes des autres ne sont pas morts depuis 70 ans. Un petit coup de main serait bienvenu pour faire le tri. Pymouss Tchatcher - 19:39, 4 March 2009 (UTC)

Du premier coup d'œil, rien à garder...
Category:Église Notre-Dame-des-Missions d'Épinay-sur-Seine, l'architecte Paul Tournon est mort en 1964
Category:Église Notre-Dame-de-l'Assomption-des-Buttes-Chaumont, je ne trouve pas l'architecte, mais c'est du Auguste Perret ou un de ses (nombreux) élèves « Construite par l’architecte Denis Honneger en 1960 » [1]
Denis Honegger (visiblement, l'orthographe varie selon les sources) 1907-1985, élève et collaborateur de Perret DOCOMOMO et 1907-1981 (visiblement les dates aussi) IFA. --Coyau (talk) 14:40, 30 March 2009 (UTC)
Category:Église Saint-Luc (Paris), voir fr:Église Saint-Luc (Paris) : église consacrée en 1999, les architectes sont visiblement toujours en activité.
Category:Église Sainte-Jeanne d’Arc de Rouen, c'est fr:Louis Arretche, mort en 1991, attention : les vitraux sont des récupérations des vitraux XVe siècle de l'église détruite pendant la dernière guerre qui avaient été mis à l'abri.
Category:Église Saint-Pierre de Firminy, voir Notre-Dame de Ronchamps.
Pour les photos en vrac... Celles qui me posent question, c'est :
Voila. Il faut donc se poser la question sur les photos en vrac. --Coyau (talk) 21:15, 4 March 2009 (UTC)
Le Botta me fait trouver Category:Postmodern architecture in France : tous les architectes sont encore vivants (ou tout comme). --Coyau (talk) 21:25, 4 March 2009 (UTC)
Ça me fait chaque fois mal au cœur de voir des catégories entières disparaître à cause de cette protection ultra-restrictive des œuvres architecturales en France. Peut-être que lorsque qu'il ne restera plus que des images de vieux bâtiments, donnant l'impression qu'en France rien n'a été construit depuis un siècle, et face à des articles wikipedia stériles faute d'illustrations, politiques et architectes prendront conscience que le Panoramafreiheit, ça participe au rayonnement culturel d'un pays (on peut rêver). --Tryphon (talk) 22:00, 4 March 2009 (UTC)
La solution, ça serait de faire du lobbying auprès des parlementaires français. --Coyau (talk) 22:40, 4 March 2009 (UTC)
Sinon y a une autre méthode, on choppe des architectes, et on les fait bouillir sur la place publique, en prenant des photos, histoire de marquer les opinions et de forcer un changement! :D
Et après, on attend 70 ans pour utiliser les photos. Super, ce plan !

Je redis ce que j'ai déjà dit, l'extension que fait certains spécialiste de wikipedia fr de la législation sur les oeuvres d'art (photos de sculptures, de peinture, reproduction de musique,..) à l'architecture (photos de bâtiments) est erronée. Les bâtiments construits dans le domaine public sont considérés comme déjà divulgués, et la reproduction de leur image (par d'eux-mêmes ou de leurs plans) est libre, relevant au minimum du droit de citation. Les architectes ne perçoivent jamais de droits d'auteur sur les photos d'édifices construits, ce sont les propriétaires du bâtiment qui possèdent le droit d'en publier l'image, sauf pour raison commercial. Par conséquent, vous vous imposez une restriction absurde et qui n'a pas lieu d'être: l'impossibilité de publier des photos de la France à chaque fois qu'il y a un (beau) bâtiment visible dont l'auteur n'est pas mort depuis 70 ans. Aucune photo de ville nouvelle n'est passible, elles se retrouvent avec un statut de terrain militaire. -- Heurtelions (talk):

Heurtelions, on vous a déjà prouvé que vous aviez tort et que plusieurs architectes, de fait, percevaient une rémunération sur les photos de leurs ouvrages : Le Corbusier (enfin, ses ayants-droits), Dominique Perrault, Pei, etc. Je vous ai même cité un arrêt condamnant pour contrefaçon Sotheby's pour la photo représentant une architecture d'intérieur. Que dit le TGI de Paris dans ses considérants ? « Que la protection des droits patrimoniaux de Jean Dominique B. sur les œuvres d'architecture intérieure et le mobilier en cause, résulte des dispositions des articles L 112-2 7°, L 122-2 10°, L 122-4 et L 335-3 du code de la propriété intellectuelle considérant les œuvres d'architecture et les œuvres d'arts appliqués comme des œuvres de l'esprit protégeables par ledit code et dont la reproduction ou la représentation même partielle constitue une contrefaçon en l'absence d'autorisation de l'auteur. » Je ne vois pas ce qu'il vous faut de plus.
Le droit de citation n'existe pas en France pour les photos d'œuvres d'art : « la représentation intégrale d'une œuvre, quel que soit son format, ne peut s'analyser comme une courte citation » (C. Cass. assemblée plénière, 5 novembre 1993). Jastrow (Λέγετε) 10:17, 12 March 2009 (UTC)
Les espaces publics n'ont pas le même statut de publicité que les choses situées dans les espaces privés: la divulgation est déjà faite. Il ne faut citer que de la jurisprudence portant sur de l'architecture, et ne pas généraliser à partir d'autres secteurs artistiques. Il y a un ordre des architectes qui a défini des usages, et il n'y a aucun dispositif existanr pourpermettre aux architectes de percevoir des royalties.
Pour Pei et Perrault, je vous ai déjà dit que c'étaient le propriétaire des édifices (les établisments publics) qui touchaient des droits sur les photos (en tant que détenteurs des droits exclusifs d'utilisation, dont fait partie le droit de publier l'image, contrairement aux peintures et sculptures, mais pas commercialement. Raison pour laquelle ils ont introduit deux recours pour se faire rétrocéder l'argent perçu depuis 20 ans à leur insu) et que les architectes n'ont pas ce type de droits dans leurs contrats (CCAG). Par ailleurs, les oeuvres d'architecture sont des édifices, pas des photos. Ce sont elles, et elles seules qu'il est interdit de reproduire. Exactement comme pour l'image d'un scooter ou d'un lampadaire qui sont ni plus ni moins des oeuvres de l'esprit, et dont on peut publier la photo.


Oeuvre aussi protégée.
De toutes façon, ce sont des exceptions, lorsque par ailleurs il y a des centaines de milliers d'édifices dont les auteurs sont morts depuis moins de 70 ans qui sont photographiés sans droits, et il y a un adage en droit qui dit que l'interprétation d'un droit ne doit pas conduire à une absurdité, ce qui est le cas si on ne pouvait photographier ou représenter aucun bâtiment public ou construit depuis 1870, et conférer aux villes nouvelles.
Regardez un livre scolaire de géographie, est-ce que vous voyez pour toutes les photos de villes et de bâtiments de moins d'un siècle, un crédit pour les architectes. Jamais. Est-ce que la loi a changé depuis ? -- Heurtelions (talk) 16:54, 17 March 2009 (UTC)
Défense Pikatchu, ça... --Coyau (talk) 17:02, 17 March 2009 (UTC)
« Les espaces publics n'ont pas le même statut de publicité que les choses situées dans les espaces privés » : faux, cf. TGI Lyon, 4 avril 2001, Buren & a. c/ Tassin & a. : « le droit d'auteur s'étend incontestablement à la reproduction de l'œuvre installée dans un espace public ». « Il y a un ordre des architectes qui a défini des usages » : l'ordre des architectes n'est pas au-dessus de la loi. RIEN dans la loi ne pose de cas particulier pour l'architecture. « Il n'y a aucun dispositif existanr pourpermettre aux architectes de percevoir des royalties » : faux, l'ADAGP par exemple, dont au moins Dominique Perrault, Jean Nouvel et Christian de Portzamparc sont membres. Et je le répète, M. Pei, personne physique, ainsi que M. Perrault, personne physique, perçoivent tous les deux des droits d'auteurs sur les photos de leurs œuvres et NON je ne parle pas du Louvre, ni de la BNF.
Comme vous êtes décidément bouché, je cite de nouveau une jurisprudence sur l'architecture spécifiquement : CA Paris, 5 mars 1999, Sté civile Fondation Première c/ SA Forma Plus : le maître d'ouvrage est condamné pour avoir utilisé sans l'autorisation des architectes une photo de son propre immeuble dans une campagne de pub. Deuxième exemple : ADGP c. / Société d'édition A.L., TGI Paris 11 octobre 2000 — une maison d'édition est condamnée pour contrefaçon pour avoir publié un livre contenant des dessins de plusieurs œuvres, dont des bâtiments de Le Corbusier : « attendu qu'il n'est pas contesté que les cinq œuvres de Le Corbusier (…) invoquées ont été reproduites dans l'ouvrage incriminé, sans l'autorisation des ayants droit de leurs auteurs ; qu'une telle reproduction est illicite en application de l'article L. 122-4 du CPI (…) attendu qu'en éditant un ouvrage reproduisant des œuvres de Le Corbusier (…) sans l'autorisation de leurs ayants droit, la défenderesse a donc commis des actes de contrefaçon. »
Regardez la presse, vous ne voyez pas des photos avec « D.R. » comme « droits réservés » partout ? C'est complètement illégal, au moins au regard du droit de paternité, et pourtant ça se fait tout le temps. Qu'est-ce que ça prouve ? Rien. Jastrow (Λέγετε) 19:05, 17 March 2009 (UTC)
Je suis peut-être bouché, mais vous vous n'êtes ni architecte, ni juriste, vos connaissances sont purement livresques, et si vous travaillez dans un organisme dépendant du Ministère de la culture, peut-être de la DAP, ce n'est pas la même chose que DAPA (direction de l'architecture et du patrimoine). Dans l'exemple que vous donnez, vous ne semblez pas vous être rendue compte que si Le Corbusier est bien un architecte, les oeuvres dont la reproduction est évoquée sont des dessin de lui, pas des oeuvres d'architecture. Même chose pour les sculptures de Buren, d'autant plus que les jurisprudences concernant les droits sur ses oeuvres sont à prendre avec des pincettes: il considère que son oeuvre réside dans les rayures dont il a fait enregistrer la proportion et les couleurs comme un modèle déposé (ce qui relève d'un autre droit), ses créations consistant dans l'installation de ces rayures sur des supports tenant à l'espace public, et ensuite à attaquer tous ceux qui ont publié des photos où apparaît tout ou partie de son installation. C'est ainsi que je l'ai entenu expliquer sa position d'artiste à Régis Debray au cours d'un dîner à la Maison de la Photographie.
Chritian de Portzamparc est aussi quelqu'un qui fait des jolis dessins crayonnés, et c'est peut-être à ce titre qu'il se fait aider par l'ADAGP pour recouvrer des droits de reproduction dans des livres. Cette appartenance ne prouve rien quant à l'architecture.
S'agissant de Pei et Perrault, c'est un fâcheux précédent qui se comprend: l'administration a recouvré EN LEUR NOM des droits d'auteurs sur la commercialisation des photos de la pyramide et de la TGB. Cet argent leur revient, et il est normal qu'il profitent de cette aubaine en obtenant par voie de justice la rétrocession de l'intégralité des sommes perçus par les deux établissements publics. Après cela, je doutes que d'autres administrations continuent dans cette voie qui ne leur aura finalement rien rapporté. Du reste, elles auraient pu percevoir ces droits en tant que propriétaire des deux sites, sans mentionner des hypothétiques droits intellectuels des architectes. En effet, rien ne permet d'affirmer que ce soit l'oeuvre de Pei, plutôt que l'institution qu'elle représente - Le musée du Louvre - qui intéresse l'acheteur de la carte postale. Si une personne très célèbre se fait construire une maison, originale ou non, un grand nombre de photos seront publiées, sans que ce soit dû à l'originalité de l'oeuvre architecturale. La question est alors de savoir si la légende est : maison de Doc Ginéco, ou maison de l'architecte Machin.
En disant que l'ordre des architectes est lui aussi soumis à la loi, et que l'adhésion de ces trois architectes à cette association pour le recouvrement des droits dans les arts visuels (et l'architecture n'est pas un art visuel), vous semblez ignorer que l'ordre des architectes est une institution tout-à-fait officielle, créée par la loi sur l'architecture, que son statut est un décret pris en conseil d'État, et qu'il est doté d'un pouvoir juridictionnel pour définir et interpréter la déontologie professionnelle de l'architecture, dont fait partie les questions de plagia, ou de savoir l'étendue des droits sur son oeuvre que l'architecte peut ou doit céder au propriétaire, à l'usager ou au public. Contrairement à ce que dit l'article L. 122-4 sur la propriété intellectuelle, les propriétaire et l'usager des oeuvres d'architectes ont un droit de les photographier et de les modifier, sans autorisation spéciale de l'architecte : ils l'ont toujours fait, car cela fait partie de leur droit de propriété, de l'appropriation, du fait d'habiter, d'exploiter ou de fréquenter l'édifice. Le jugement de mars 1999 que vous citez est archi connu, avec un autre qui a condamné une société qui avait transformé l'agencement du hall d'entrée de son siège social à le remettre dans son état d'origine au nom du respect de l'intégrité des oeuvres d'art : ce sont deux jugements aberrants, uniques, sans précédents et sans suite, parce que si ils étaient généralisés à tout le patrimoine conçu par des architectes morts depuis plus de 70 ans, il deviendrait impossible de transformer et de photographier la moitié du patrimoine bâti.
La loi sur la propriété industrielle pose un principe qui paraît simple et sans exceptions, pour quelqu'un comme vous qui n'avez qu'une connaissance livresque du domaine de la production des formes; Or, c'est une réalité qui, des points de vue phénoménologiques et anthropologiques est très variée et très complexe, en sorte qu'il existe une foule de cas dans lesquels cette loi ne s'applique pas, ou d'une façon très limitée. On ne peut pas, par des raisonnements analogiques, dire que l'exposition en public d'une statue c'est la même chose que d'y construire un édifice: une fois construit, un édifice n'est pas exposé en public, il devient l'espace public, il devient le cadre dans lequel tout se trouve et tout se fait, il devient aussi l'apparence de ceux qui y habitent, celle par laquelle ils se présentent. Une statue, surtout pour une exposition temporaire, peut être enlevée, dissimulée. De même, selon les articles l'article L. 122-4 et suivants, un aspirateur ou des lunettes dessinés par Stark, ou un scooter sont des oeuvres de l'esprit, dont la reproduction est par conséquent interdite, ce qui est juste. Mais si l'on fait la même interprétation que vous faites pour d'autres objets de design que sont les oeuvres d'architercture, il devrait aussi être interdit de publier une photo où ils apparaissent au premier plan. Personne ne devrait publier une photo de lui-même avec des lunettes, puisqu'elles ont toujours pour auteur un designer qui est un artiste, et dont l'oeuvre est protégée.
Vous pouvez utiliser la comparaison ou l'analogie pour faire comprendre, mais pas pour prouver quelque chose, c'est abusif. Ainsi, vous admettez qu'il n'y a pas de crédit d'auteur pour les architectes dans les photos représentant des édifices (il y a uniquement un crédit pour le photographe, qui ne se donne jamais la peine de rechercher le nom de tous les architctes), vous dites que c'est analogues à la mention "droit réservés" qui remplace des attributions manquantes de photos, et vous en déduisez que puisqu'une pratique illégale peut être courante pour des photographes, l'absence de mention du nom de l'architecte pourrait aussi être une pratique illégale. Le problème c'est qu'il n'y a JAMAIS de nom d'architecte. Et qu'il n'existe aucune institution permettant de le faire, de savoir qui est l'architecte, si il est mort, depuis quand, qui sont ses ayant-droits, et puis de percevoir ces droits (comme il existe la SACEM pour les oeuvres musicales). Ou plutôt si, pour les droits des architectes, il existe l'ordre des architectes qui s'occupe des contrats, des rémunérations, de droits moraux et pécuniaires, qui possède leur liste exhaustive, leurs dates de naissance et de décès, leurs adresses, qui pourrait donc facilement le faire. Il devrait même le faire. Le problème c'est que, en dehors des quelques cas exceptionnels évoqués, ces droits n'existent pas. Il y a peut-être une loi qui pourrait le permettre, mais l'usage ne l'interprète pas comme ça. C'est que limage de l'immeuble n'est plus l'image de l'oeuvre de l'architecte, mais celle de son propriétaire ou de ses occupants, et qu'en livrant l'immeuble, l'architecte cède à l'habitant le droit de s'identifier à sa forme et de l'utiliser pour se représenter lui-même. L'image de l'ORTF, c'est l'immeuble rond. Les honoraires que les architectes reçoivent sont aussi, implicitement ou non, la contrepartie de la cession de ce droit de photographier et de modifier. Et aucun architecte ne dispose d'une institution qui lui permettrait de contrôler les photos prises, publiées, et des leur appliquer un droit comme on le fait pour les disques. Etant donné l'usage établi depuis toujours de céder presque entièrement ces droits au maître de l'ouvrage, il faudrait les réserver dans le CCAG du contrat d'architecte pour que l'architecte puisse y prétendre.
Je vous rappelle l'interprétation qui est faite usuellement pour l'architecture des articles L. 122-4 et suivants : Pour l'architecture, la protection de l'oeuvre interdit de reproduire l'édifice en construisant un édifice identique. Exactement comme pour un aspirateur ou des lunettes de Stark, et avec les mêmes limites concernant un usage normal des photos. Par contre, pour les dessins ou plans d'architecte, cette disposition s'applique en toute rigueur : leur reproduction a toujours été formellement interdite, même pour les entreprises ou pour le propriétaire de l'édifice, sans l'accord écrit des auteurs.
Je vous prie de m'excuser, en vous contredisant avec une certaine opiniâtreté, de vous avoir dit des choses qui sont désobligeantes ou blessantes. L'enjeu est trop important pour être traité avec la légereté que vous y mettez. Je vous trouve par ailleurs très sympathique. -- Heurtelions (talk) 22:51, 23 March 2009 (UTC)
« Vous ne semblez pas vous être rendue compte que si Le Corbusier est bien un architecte, les oeuvres dont la reproduction est évoquée sont des dessin de lui, pas des oeuvres d'architecture » : faux, il s'agit bien d'œuvres architecturales, en l'occurrence « les ateliers réalisés par Le Corbusier, la villa réalisée par Beaudoin et Lods, et la Villa Mirande créée par Sue et Desvallières ». La contrefaçon porte sur la reproduction par des dessins à la ligne claire de ces bâtiments. Notez que c'est l'ADAGP qui est demanderesse dans l'affaire, de même qu'elle a accompagné Buren et Drevet dans l'affaire de la place des Terreaux. Leur catalogue d'image comprend des photos de bâtiments, vérifiez par vous-même. Une simple recherche dans le domaine artistique « architecture » renvoie des photos de bâtiments de Frédéric Borel, de Jean Prouvé ou encore de Nicolas Schöffer (en tant qu'architecte, j'insiste).
« Le problème c'est qu'il n'y a JAMAIS de nom d'architecte » : faux, lisez par exemple les notices de l'Encyclopedia Universalis. On le voit aussi sur les sites Web, faites une recherche de photos de la BNF Tolbiac sur Google images et vous verrez les images autorisées créditant Alain Goustard, le photographe et Dominique Perrault, l'architecte. La jurisprudence est très claire à ce sujet, voir par exemple TGI Paris 13 novembre 1970 : il faut mentionner le patronyme de l'architecte sur toute reproduction de son œuvre. C'est un élément du droit moral, qui est inaliénable.
« S'agissant de Pei et Perrault, c'est un fâcheux précédent qui se comprend… » : les architectes du Stade de France perçoivent aussi des droits sur les images de leur œuvre, via l'ADAGP ; Otto von Spreckelsen (et sa veuve) sont célèbres dans le milieu des photographes pour leur rapacité sur les photos de la Grande Arche de la Défense. Contentieux correspondant : Cour d'appel de Paris 23 octobre 1990 pour la Géode et TGI Paris 12 juillet 1990 pour la Grande Arche — des éditeurs de cartes postales représentant ces bâtiments sont condamnés pour avoir reproduit ces œuvres dans l'accord des ayants-droits (pour la Géode, la Cité des sciences, cessionnaire des droits de Fainsilber). Pour le Stade de France, voir les conditions générales de la billetterie : « Le Client est informé que toute reproduction et/ou représentation, quelle qu'en soit la forme ou le procédé, du Stade de France® donne lieu, outre l'autorisation écrite préalable du Consortium, à l'autorisation préalable de l'ADAGP (Société d'auteurs qui gère les droits des architectes du Stade de France®), à paiement de droits à raison de la qualité d'auteur des architectes du Stade de France®, Messieurs Michel Macary - Aymeric Zublena - Michel Regembal - Claude Costantini, et le cas échéant, à paiement de droits au photographe, et devra être accompagnée de la mention suivante : © Stade de France® - Macary, Zublena et Regembal, Costantini - Architectes, - Paris - [année en cours] + [nom du photographe]. »
« Le jugement de mars 1999 que vous citez est archi connu, avec un autre qui a condamné une société qui avait transformé l'agencement du hall d'entrée de son siège social à le remettre dans son état d'origine au nom du respect de l'intégrité des oeuvres d'art : ce sont deux jugements aberrants, uniques, sans précédents et sans suite… » : faux, il y a un contentieux abondant et dans le même sens sur le droit au respect de l'œuvre architecturale. On peut citer TGI Seine, 6 juillet 1966 (prolongement de la façade d'un immeuble sans accord de l'architecte), TGI Paris, 7 avril 1999 (travaux sur la tour Croulebarbe à Paris), C. Cassation, 1er décembre 1987 (travaux de gros œuvre sans nécessité technique), Conseil d'État, 5 janvier 1977 (ajout de constructions dégradant l'aspect extérieur d'un bâtiment), CAA Nantes, 27 décembre 2002 (aménagement d'une place publique excédant les nécessités de sécurité), etc. Il en ressort très clairement que le droit moral de l'architecte est limité par les prérogatives du propriétaire, et réciproquement. Un exemple récent : Conseil d’État 11 septembre 2006 : « Considérant que si en raison de la vocation d’un stade [le stade de la Beaujoire], l’architecte qui l’a conçu ne peut prétendre imposer au maître de l’ouvrage une intangibilité absolue de son œuvre, ce dernier ne peut toutefois porter atteinte au droit de l’auteur de l’œuvre en apportant des modifications à l’ouvrage que dans la seule mesure où elles sont rendues strictement indispensables par des impératifs esthétiques, techniques ou de sécurité publique, légitimés par les nécessités du service public et notamment la destination de l’ouvrage ou son adaptation à des besoins nouveaux. »
« parce que si ils étaient généralisés à tout le patrimoine conçu par des architectes morts depuis plus de 70 ans, il deviendrait impossible de transformer et de photographier la moitié du patrimoine bâti » : non, mais il faut demander l'autorisation et, le cas échéant, payer des royalties. C'est exactement ce qui se passe pour l'art contemporain.
« Mais si l'on fait la même interprétation que vous faites pour d'autres objets de design que sont les oeuvres d'architecture, il devrait aussi être interdit de publier une photo où ils apparaissent au premier plan » : oui, et j'ai déjà cité l'exemple de la Poste suisse qui a dû retirer un timbre reproduisant une chaise dessinée par Le Corbusier.
« Etant donné l'usage établi depuis toujours de céder presque entièrement ces droits au maître de l'ouvrage, il faudrait les réserver dans le CCAG du contrat d'architecte pour que l'architecte puisse y prétendre » : à vous lire, l'architecte ne dispose déjà pas de ces droits. Pourquoi, dans ce cas, prévoir la cession de droits inexistants dans le CCAG ? Commons s'en tape complètement, de savoir si les droits ont été cédés ou non au maître d'ouvrage. Le point, c'est qu'ils existent et qu'il faut demander l'autorisation à l'ayant droit pour diffuser la photo.
« Contrairement à ce que dit l'article L. 122-4 sur la propriété intellectuelle, les propriétaire et l'usager des oeuvres d'architectes ont un droit de les photographier et de les modifier, sans autorisation spéciale de l'architecte » : Heurtelions, plus fort que la loi française et que les tribunaux. Je répète, la loi s'impose à l'ordre des architectes, de même qu'elle s'impose à toutes les juridictions françaises, y compris la Cour de Cassation et le Conseil d'État. Depuis le début vous faites parler l'Ordre des architectes sans jamais avoir cité quoi que ce soit de sa part. La loi est extrêmement claire et j'ai cité une dizaine de cas allant tous dans le même sens : diffuser une photo d'un bâtiment protégé sans l'accord de l'architecte est une contrefaçon. Prouvez donc le contraire. Jastrow (Λέγετε) 14:51, 24 March 2009 (UTC)
Pas ça... pitié ! --Coyau (talk) 14:32, 30 March 2009 (UTC)

Reproduction photographique d'oeuvres architecturales (suite)

Pour revenir sur Le Corbusier, la reproduction de dessins est toujours interdite sans l'accord de leurs auteurs, qu'ils portent ou non sur un bâtiment. Par contre, on peut dessiner tous les bâtiments qu'on veut (ce n'est plus le cas de la campagne, si il y a des plantes OGM brevetées dans le décor).
En dépit de la jurisprudence que vous citez, un propriétaire d'immeuble a le droit de le faire démolir, sans en référer à son architecte. Celui d'une oeuvre d'art contemporain devrait logiquement avoir le droit d'en faire un ready-made, et de le dénaturer dans une nouvelle oeuvre originale.
Si le Stade de France (R) se sent obligé de préciser que les photos sont interdites, et si ce n'est pas à cause des images du jeu et des joueurs, c'est que ça ne va pas sans dire, et qu'à défaut de loi il faut passer un contrat tacitement avec les usagers.
Qu'il y ait le nom de l'architecte dans la légende d'une photo qui montre un bâtiment en tant qu'oeuvre de son architecte, c'est bien normal, c'est un droit moral minimal : il faut bien qu'on sache de qui est le bâtiment photographié. Mais, puisque vous citez Jean Prouvé, soutenez-vous qu'il ait une seule fois touché des droits sur une photo d'un bâtiment qu'il avait construit ? Allons...
Je comprends pourquoi vous avez une position aussi extrêmiste. Il ne faut pas prendre l'ADGP comme source de renseignement sur ces questions: c'est un organisme privé, partisan, et intéressé à une extension illimitée du droit de propriété intellectuelle et artistique dans toutes les directions. Elle n'a aucune autorité pour donner un avis sur ces questions, elle n'est pas un organisme officiel. Les gens qui ont monté l'ADGP sont un consortium d'avocats qui ont trouvé cette formule pour générer une clientèle et qui ont tout intérêt à ce que les usages établis depuis des millénaires changent en matière d'architecture, et c'est ce qu'ils s'emploient à faire. Il est tout à fait possible que, relayés par les crétins qui dirigent certaines administrations, et qui, non seulement ne défendent plus la chose publique, mais sont devenus les prosélites de sa privatisation et de sa commercialisation ("France" a même été déposé par un ministère en 2008 comme marque commerciale !), ils y arrivent. C'est leur petit fond de commerce, qui aimerait devenir gros. Ils vous diront toujours qu'il y a des droits à toucher, et matière à faire un bon procès.
On aurait ainsi obtenu d'un côté que tous les musiciens et les écrivains se retrouvent privés de leurs droits d'auteurs par la facilitation des modes de reproduction mécanique dont les premiers à avoir abusé sont les enseignants, et de l'autre que les architectes - qui sont déjà rémunérés autrement - se retrouvent avec le droit d'exiger une partie des cachets de photographes. La SACEM et la Société des gens de lettres, serait devenues inutiles. Mais le toute nouvelle ADGP qui exige des nouveaux droits sur tout ce qui se voit, se serait mis à prospérer. Il y a 14 000 architectes en France qui ne se doutent pas qu'ils pourraient gagner des ronds en rançonnant les photographes qui, eux-mêmes, ne se doutent pas que ces royalties ne vont pas s'ajouter aux leurs, mais se soustraire. Voilà ce que vous défendez.
Il faudrait faire fermer cette boutique de merde, et envoyer tous les fonctionnaires qui défendent ses principes à Guantalamo.
Allez chez les grandes agences de photos, prenez un échantillon de 10000 photos entre 1950 et 1990, vous ne trouverez pas un seul crédit de droit pour un architecte. Et la loi n'a pas changé depuis. Cette loi s'interprête par l'usage, et l'usage pour les architectes, même si l'architecture est le premier des beaux arts, est d'être rémunéré autrement qu'en touchant un droit sur les photos: ils touchent du maître de l'ouvrage un pourcentage sur le montant des travaux, en échange de quoi ils lui livrent leur oeuvre (sauf les droits moraux, bien entendu).
Très chère Jastrow, expliquez-moi pourquoi les objets conçus par des designers ou des ingénieurs, tous ceux qui sont originaux et qui sont exactement autant des oeuvres de l'esprit que des bâtiments, ni plus, ni moins, je veux dire un grille-pain, des lunettes, un scooter, une montre, un corsage, un lampadaire,.. peuvent être reproduits en photos sans droits ?
Les bâtiments ne sont pas moins des oeuvres utiles, utilisées, et auxquelles s'identifient leurs propriétaires, que des lunettes, un vêtement ou un scooter. Leur statut est le même que des oeuvres de design, et non celui des oeuvres d'art pures comme les dessins, les photos, les pièces de musique ou les sculptures.
Alors pourquoi, la même loi ne s'applique pas? Et si elle s'applique, il faut vite faire effacer de common toutes les photos qui comportent des objets manufacturés dont on n'est pas sûr que leur designer n'est pas mort depuis au moins 70 ans. Si l'architecte du Grand stade touche des droits sur les photos, pourquoi pas l'architecte du Parc des Princes, de la Maison de la Radio, de la Tour Monparnasse, des stations de métro, et pourquoi pas aussi l'auteur du design des lampadaires, des chaises, des balustrades, des revêtements de sol et de murs. Le mobilier urbain des Champs-Élysées a été refait il y a 10 ans par Wilmotte, lequel n'est pas mort depuis plus de 70 ans. Touche-t-il des droits sur les photos du défilé du 14 juillet ? Pourquoi ne pas mettre à l'entrée de tous les bâtiments une liste de tous ceux qui ont contribué à la conception, et qui ont des droits sur une oeuvre de l'esprit, comme on fait avec les génériques de film? Tout ça est une interprétation absurde et ridicule de la loi. Il n'est pas étonnant que vos sources soient ce syndicat commercial d'avocats, plutôt que les organismes officiels et désintéressés qui sont chargé de ces questions, comme les services compétents de la DAPA ou de l'Ordre des architectes.
Je vous ajoute une photo d'une oeuvre de Perrault, l'annexe de la mairie de Saint-Germain, pour que vous la fassiez effacer. C'est curieux, quand on demande aux employés de la mairie si on peut y prendre des photos, ils ne comprennent absolument pas pourquoi on ne pourrait pas continuer à photographier les réunions, les mariages, les fêtes, et les publier dans la presse, puisqu'une mairie est un bâtiment public, et que c'est fait pour ça. Est-ce que les mariés devraient payer des royalties à l'architecte quand ils utilisent le bâtiment de la mairie comme fond de décor de leurs photos de mariage ? Peuvent-ils reproduire ces photos, les publier dans la presse locale, faire un film ? Combien faut-il payer à l'agence Perrault, entrepreneur de spectacle, pour avoir le droit d'utiliser la mairie pour un mariage qui, par définition est une cérémonie publique ? -- Heurtelions (talk) 00:28, 29 March 2009 (UTC)
« Pour revenir sur Le Corbusier, la reproduction de dessins est toujours interdite sans l'accord de leurs auteurs, qu'ils portent ou non sur un bâtiment. » Allez lire les références qu'on vous donne. Le juge condamne contre contrefaçon le dessin fait par un tiers de bâtiments de Le Corbusier et d'autres architectes.
« Si le Stade de France (R) se sent obligé de préciser que les photos sont interdites, et si ce n'est pas à cause des images du jeu et des joueurs, c'est que ça ne va pas sans dire, et qu'à défaut de loi il faut passer un contrat tacitement avec les usagers. » Quand la salle Pleyel rappelle avant les concerts qu'il est interdit d'enregistrer, c'est qu'il n'y a pas de loi ? Quand la RATP demande de ne pas fumer dans le métro, c'est parce qu'il n'y a pas de loi qui interdit de fumer dans les lieux publics ?
« En dépit de la jurisprudence que vous citez, un propriétaire d'immeuble a le droit de le faire démolir, sans en référer à son architecte. » Je ne prétends pas le contraire, et c'est un principe dégagé par la jurisprudence : « un juste équilibre doit être trouvé entre les exigences du droit moral et celles du droit de propriété » (TGI Paris, 14 mai 1974).
« Très chère Jastrow, expliquez-moi pourquoi les objets conçus par des designers ou des ingénieurs, tous ceux qui sont originaux et qui sont exactement autant des oeuvres de l'esprit que des bâtiments, ni plus, ni moins, je veux dire un grille-pain, des lunettes, un scooter, une montre, un corsage, un lampadaire,.. peuvent être reproduits en photos sans droits ? » La loi ne protège pas tous les objets manufacturés, seulement ceux qui sont des « œuvres de l'esprit », c'est-à-dire des formes d'expression originales, empreintes de la personnalité de leur auteur. Le juge du fond est souverain pour apprécier la différence entre un objet protégé et un objet banal. Les objets reconnus comme originaux sont incontestablement protégés et font l'objet de droits, c'est ce que je me tue à vous dire. Encore une fois, cf. la chaise dessinée par Le Corbusier sur le timbre suisse.
Ma position n'a rien d'extrémiste : c'est la loi et la jurisprudence. Encore une fois, les tribunaux considèrent comme des contrefaçons des cartes postales représentant la Géode, la Grande Arche de la Défense, le ministère des Finances à Bercy, la cité lacustre de Port-Grimaud, etc. On connaît votre défense classique « c'est une exception », mais là ça commence à faire beaucoup. Mais puisque vous ne croyez que l'ordre des architectes, je vous invite à lire l'article « La reproduction photographique de l'œuvre architecturale » dans les Cahiers de la profession publiés par l'ordre des architectes, n°32, 2e trimestre 2008 : « L'architecte dispose d'un droit exclusif d'exploitation sur son œuvre qui se décline en des droits de reproduction et de représentation intimement liés. Le droit de reproduction consiste en la fixation matérielle de l'œuvre par tous procédés, dont fait partie la photographie. (…) Le photographe ou l’éditeur qui souhaite photographier l’œuvre architecturale en vue de réaliser une exposition ou éditer un livre doit solliciter l’autorisation de l’architecte et convenir avec lui des modalités de la cession de ses droits » (p.17). Jastrow (Λέγετε) 12:14, 29 March 2009 (UTC)
Merci pour l'article des Cahiers de la profession publiés par l'Ordre des architectes, n°32, 2e trimestre 2008, que je n'avais pas vu passer, bien que je le reçoive dans sa version imprimée. Il vous donne entièrement raison, tout en confirmant mes propos.
À première lecture, on se dit que c'est cuit, et qu'il faut effacer de common toutes les photos représentant comme sujet un bâtiment ou un projet architectural quelconque, dont l'auteur n'est pas mort depuis plus de 70 ans, autrement dit presque tout ce qui s'est construit en France au XXe siècle.
Toute la nouveauté réside dans le titre: « La reproduction photographique de l'œuvre architecturale » et non plus « La reproduction de l'œuvre architecturale », coup de force qui n'est explicité qu'à la fin de l'article, à la dernière page (p.18), § :
Conséquences du non respect des droits de l'architecte:
"Toute atteinte aux droits exclusifs de l'architecte est constitutive du délit de contrefaçon qui peut être sanctionné devant les juridiction pénales par une peine de 3 ans d'emprisonnement et 300 000 euros d'amende" (art. 335-2 et 3 du CPI).
Autrement dit, reproduire photographiquement un bâtiment est la même chose qu'une reproduction réelle, en reconstruisant le même ailleurs. Tirer 100 photos de la Maison ronde de Mario Botta, c'est comme de construire un lotissement de 100 maisons identiques, ou pour Maisons phénix de la commercialiser sur catalogue. Une affirmation aussi énorme, qui permet d'étendre le droit des contrefaçons tel qu'il est appliqué pour les arts visuels (diffuser une photo d'une estampe, ou un enregistrement d'un disque, c'est effectivement une contrefaçon), à l'architecture, n'est aucunement discutée. L'action civile est présentée comme une action en responsabilité consécutive à cette faute, et les auteurs donnent trois exemples, qui sont trois cas de publicité commerciale, et qui sont à la limite de cette question:
  • 1996. Le cas, vraiment problématique, que j'avais évoqué, d'une société qui utilisait la photo de l'édifice du siège social qu'elle s'était fait construire sur ses documents plaquettes publicitaire. Il s'agit ici d'un conflit entre les droits d'utilisation du propriétaire (maître de l'ouvrage) et ceux moraux de l'architecte (maître de l'oeuvre) après la livraison. Si cette jurisprudence se confirmait, se faire construire un bâtiment original comme siège social ne présentera plus aucun intérêt. Plus de Bouygues qui communique en faisant construire Challenger. Cette position, est complètement en contradiction avec la pratique universelle: toutes les sociétés et toutes les administrations (mairies, universités, collèges, ministères,..) publient des photos de leur bâtiment comme identifiant. Elle est aussi nettement contredite par le 3ème exemple, dans lequel c'est le propriétaire des édifices qui revendique les droits moraux sur les photos.
  • 1998. Un fabricant de procédé de construction, auquel il a été reproché d'avoir utilisé une photo du bâtiment de Bercy pour illustrer une publicité de son procédé, sans mentionner le nom de Chémetof. Il n'est pas dit que l'architecte pouvait s'y opposer, ni exiger des droits, ni qu'il faille lui demander préalablement la permission.
  • 1972. Ici ce n'est pas l'architecte François Spoerry, mais la sci Port Grimaud (c'est une copropriété horizontale) qui fait valoir les droits à l'image contre un camping qui utilisait une photo de la ville pour faire sa publicité, bien qu'il soit situé en dehors. Décision classique, d'un hôtel une étoile qui utiliserait l'image valorisante de la façade du palace voisin pour faire sa publicité: il s'agit d'un abus évident, mais pas d'une contrefaçon. Cet exemple confirme que le propriétaire du bâtiment (la sci) est propriétaire de son image, puisqu'elle représente sa propre identité, aussi bien civile que commerciale. C'est un fait bien connu qu'on trouve dans le livre classique de droit de l'architecture de Huet.
Une quatrième décision de 2005 est évoquée ensuite pour calculer le montant des droits dûs à l'architecte, ce serait le "Barème des photographes créateurs", puisqu'évidemment il n'y a jamais rien eu de prévu à ce sujet dans les "Barèmes des architectes", sauf des indemnité pour reproduction de plans ou de dessins.
L'article se termine avec un modèle du contrat qu'un photographe doit faire signer à l'architecte d'un bâtiment pour avoir le droit d'en publier des photos. Le problème, c'est que "l'architecte déclare être propriétaire exclusif des droits de propriété corporel et incorporel..." ce qui est faux, puisque l'image de l'immeuble ne lui appartient plus et ne le représente plus seulement lui, mais aussi ceux qui y habitent ou l'exploitent. La SCI Port Grimaud serait fondée à obtenir l'annulation d'une autorisation qui serait donnée par François Spoerry, par exemple au Front National, pour mettre une photo de la ville sur ses affiches électorales (comme Chevènement avait Belle-Ile comme arrière plan, ou Mitterrand un village). Mais à l'inverse, Spoerry serait cependant aussi fondé à interdire d'utiliser une photo de Port-Grimaud dans une publicité, si cela faisait un préjudice à sa propre image d'architecte, ou si un autre architecte l'utilisait comme publicité (jurisprudence cité en note 5, sans qu'il y ait de limite d'ancienneté).
Tout le reste de l'article est une paraphrase de la loi sur la propriété intellectuelle qui considère comme admis, sans l'avoir préalablement posé et discuté, que reproduire en photo un bâtiment c'est exactement comme de le reproduire en vrai, que c'est donc une contrefaçon, que l'image d'un édifice ne peut être que celle de l'architecte lui-même, et pas du tout celle du propriétaire ou des habitants, deux équations qui sont infiniment contestables.
La question de l'originalité de l'oeuvre est évacuée d'emblée avec les 6 édifices dont les photos (c) sont données en exemples, entre le titre de l'article et le texte, pour donner le ton; il y a l'extension d'un pavillon de banlieue, et un manoir du XVIe (!) restauré par un architecte. Autrement dit, il est rappelé d'emblée que toute oeuvre d'un architecte est originale, ce qui est parfaitement conforme à la tradition de la profession, lorsque la contrefaçon consiste à construire un autre bâtiment utilisant les mêmes plans.
Sur quoi se fondent les deux fonctionnaires du CNOA pour proposer soudainement un renversement aussi radical de l'interprétation du CPI ? En dehors de la paraphrase qu'ils font des articles, et d'un chapelet de décisions qui sont toutes des cas limites ou des questions de détail, il n'y a aucune référence à un article paru dans une revue de droit et de jurisprudence, ou à un traité ou à un auteur de droit ou de doctrine juridique, édité chez Dalloz ou Montchrétien. Curieux pour des juristes qui font la synthèse d'une question de droit. Alors, d'où vient leur argumentaire et leur documentation ?
Je suppose qu'une piste est donnée par la note 1, seule référence à une publication imprimée sur la question, Photographier l'architecture, dont l'auctoresse est Daisy Hochart, "réalisatrice et enseignante en art visuel", certainement une adhérente-militante de l'ADGP. Je subodore donc que les deux fonctionnaires paresseux du CNOA ont repris un dossier de lobbying préparé par l'ADGP à l'usage des membres de l'administration. Si ce revirement des usages se confirmait, l'ADGP va pouvoir traquer les millions de photos d'édifices publiées depuis un siècle sans copyright des architectes, et les photos d'architecture vont être obligées disparaître complètement de la publicité, des magazine, d'internet. Car les publicitaires et les journalistes préfèreront choisir des photos de sujets gratuits et sans droits pour illustrer leurs publications. Il faudrait effacer de common toutes les photos représentant un édifice de moind de 100 ans construit en France, et ne garder que le banal et l'ancien.
Mais peut-être pas: les conséquence de cette nouvelle doctrine (qu'on présente comme un prétendu vide juridique français... alors que la prratique est constante depuis toujours) sont tellement lourdes de conséquences, qu'il a fallu intégrer comme 9° à l'article L-122 du CPI une disposition des directives européenne que l'article mentionne sans s'y arrêter. Il faut dire qu'elles contredisent tout son propos: "l'architecte d'un édifice ne peut interdire la publication d'une photo lorsque le but exclusif est l'information sur cette oeuvre, ou un sujet en relation directe avec elle, à la seule condition de mentionner son nom." Autrement dit dans tous les cas qui ne sont pas de commercialiser ces images pour elles-mêmes (cas des cartes postales ou des goodies), ou de faire de la publicité commerciale. Reste que trouver le nom de l'architecte de chaque immeuble est très difficile, il n'a jamais été prévu de fichier à cet effet, et l'obligation de mentionné les noms sur les édifices a été supprimée dans les années 40.
Le problème, c'est qu'une publication dans la revue du CNOA fait autorité: c'est l'organe officiel des architectes. Maintenant que la boite de Pandore est ouverte, et que la jurisprudence hésite, il va falloir que le Ministère de la Culture qui est son autorité de tutelle fasse une loi pour la refermer, et clarifier à nouveau le mode de rémunération des architectes, les droits du propriétaire et de l'occupant (actuellement, un ministère n'aurait plus le droit de représenter son siège dans ses documents à destination du public. De fait, aussi bien le MELTM, que le Ministère des finances utilisent l'image de leur bâtiment, sans payer à nouveau des honoraires à l'architecte: ces bâtiments sont maintenant l'image du ministère, pas seulement celles de l'architecte) et les droits du public (dont les photographes amateurs ou professionnels font partie, les premiers aussi peuvent publier leurs photos).
Rien n'interdit de faire la même interprétation du CPI pour toutes les oeuvres de design (chaussures, aspirateurs, bijoux, ordinateurs voitures,..), un grand nombre d'entre elles sont autant des oeuvres originales que les photos données en exemple pour l'architecture. -- Heurtelions (talk) 11:20, 30 March 2009 (UTC)
Pour Jastrow. Quelle est la porté du 9° à l'article L-122 du CPI (retranscription de la directive européenne). Par exemple est-il possible d'illustre la page de l'architecte Perrault d'une photo de la mairie annexe de Saint-Germain, en indiquent qu'il en est l'auteur?
Il faudrait effacer de common (et plus généralement de tous les médias) absolument toutes les photos d'édifice des architectes qui sont adhérants de l'ADGP, puisqu'ils risquent de faire des histoires. Par exemple toutes celles de la TGB dans l'article de wikipedia sur la Bibliothèque nationale de France, où le nom de Perrault et l'autorisation de publier les photos ne sont pas mentionnés à chaque photos montrant le bâtiment.
Je souhaiterais faire sur wikipedia (et common) une page Liste des architectes qui interdisent les photos de leurs oeuvres architecturales en France. Les sources seraient à compléter en note pour chacun d'eux. Sous réserve de vérification, ils sont en réalité très peu nombreux, 4 ou 5 ? Et puisqu'ils font des histoires et veulent s'attribuer une partie des droits d'auteur des aphotographes, cela permettra de purger de common et de wikipedia toutes les photos de leurs bâtiments, et de conserver celles des milliers d'autres architectes qui ne se doutent même pas qu'ils pourraient adhérer à l'ADGP et réclamer le paiement de quelque chose. -- Heurtelions (talk) 07:29, 3 April 2009 (UTC)
L'article L.122-5-9 n'a pas lieu de s'appliquer à Commons : il porte uniquement sur l’information (alors que le photos de Commons sont disponibles pour tous usages) immédiate et en relation directe avec l’actualité, ce qui exclut l'idée d'archive. Wikinews pourrait s'en prévaloir, mais à la condition de supprimer les photos au bout de quelques jours.
Il n'est pas possible d'accueillir ici des photos de bâtiments français récents, y compris quand leurs architectes ne souhaitent pas réclamer de droits ou ignorent qu'ils peuvent le faire. Il nous faut une autorisation expresse de l'architecte ou de son ayant-droit.
Par ailleurs, il me semble que la photo dont vous parlez représente le centre administratif de Saint-Germain-en-Laye, qui n'est pas l'œuvre de Perrault mais de Jérôme Brunet et Éric Saunier. Jastrow (Λέγετε) 10:42, 3 April 2009 (UTC)


Oeuvre originale d'architecture brutaliste construite il y a moins de 70 ans. Quid de l'architecte allemand ?

Jnspj, mais une piste est d'uploader au cas par cas sur chaque wiki (et pas encore commons) les photos d'architecture récentes. Le problème des photos d'architecture ne vient pas -en pratique- de notre utilisation quotidienne de wikipédia (consultation d'encyclopédie) mais que nos licences libres autorisent la commercialisation, et ça peut faire tiquer les ayants-droits. Si vous avez perdu une photo et si vous souhaitez l'uploder ailleurs : demandez a un admin une restauration temporaire de photo. J'ai fait ça pour Guimard. Greudin (talk) 16:39, 22 March 2009 (UTC)

Nom d'utilisateur

J'ai deux noms d'utilisateur différents sur Wikipédia et sur Commons : comment faire pour n'avoir qu'un seul nom dans les deux ?--Jmp48 (talk) 20:28, 6 March 2009 (UTC)

Bonjour,
Il est difficile de t'apporter une réponse approprié sans référence à ton compte utilisateur sur Wikipédia.
Il faut demander sur Commons:Changer de nom d'utilisateur le renommage de ton compte Jmp48 sur Commons vers le même pseudo que sur Wikipédia en français puis suivre la procédure de fusion décrite sur meta:Help:Unified login/fr#Comment unifier vos comptes ?.
Bon courage--Bapti 10:16, 7 March 2009 (UTC)

Import de fichiers

bonjour
je me retrouve avec le nom de mon fichier image et non avec celle-ci ?
si je clic sur celle-ci j'ouvre une fenêtre qui me dit : Aucun fichier n’existe sous ce nom, mais vous pouvez en téléverser un.
si j'utilise le lien "televerser un" j'ai ce message : L’import de fichiers vers le serveur est désactivé.
j'ai cherché partout et je ne trouve pas ou activer cette fonction
une idée
merci
cordialement — Preceding unsigned comment added by Autourdeguppy (talk • contribs) 14:10, 2009 March 7 (UTC)

Bonjour, on parle de quel fichier ? Vous pouvez fournir un lien ? --Eusebius (talk) 14:30, 7 March 2009 (UTC)

oui c'est ici : [2]merci

Vous ne parliez pas d'un fichier uploadé sur Commons ?? --Eusebius (talk) 14:56, 7 March 2009 (UTC)

non cette image est sur commons mais elle ne s'affiche pas sur mon site ? malgré la syntaxe ?

Eh bien c'est parce que ce n'est pas prévu pour ça. Vous pouvez utiliser cette syntaxe uniquement depuis un projet de la fondation Wikimedia, sinon vous faites référence à un fichier téléchargé localement sur votre projet propre (sur lequel apparemment vous avez désactivé le téléchargement). --Eusebius (talk) 15:10, 7 March 2009 (UTC)
Sauf si le wiki en question à fait un repositionnement des images vers commons, dans ce cas les images de commons peuvent être utilisé comme s'il l'était locament.Crochet.david (talk) 17:30, 7 March 2009 (UTC)

effectivement mais je ne trouve pas l'endroit sur mon site ou réactiver le téléchargement ? un conseil... merci

Le site http://www.mediawiki.org/ est plus adapté pour ce genre de question. Par exemple consultez mw:Manual:FAQ/fr ou posez votre question sur mw:Project:Support desk. le Korrigan bla 15:43, 7 March 2009 (UTC)

sincères remerciements maintenant je peux afficher mes images après quelques ptites modifs... cordialement

D'ailleurs, à ce propos, il n'y avait pas en projet le fait d'autoriser n'importe quel MediaWiki d'accéder par défaut aux images de Commons ? Okki (talk) 03:18, 8 March 2009 (UTC)

Bouletalex

Bonjour

Je viens de laisser un message squr le bistro de wikipédia à propos d'un article, peintre contemporain dont l'article est illustré de ses oeuvres sous licence GFDL et Creative Commons. Je pense que c'est assez serieux car ces images manifestement sont importée par un contributeur de Commons Bouletalex qui déclare détenir les droit de ces images dont certaine sont taggées du nom d'une Galerie avec mention droit réservé, et en épluchant ses contribution je constate aussi qu'il a importé une oeuvre de Jean-Pierre Alaux. J'ai de forte présomption que ces images sont importées illégalement sans respecter les droits des artistes . Est ce qu'un admin de Commons peut régler ce problème ? En vous remerçiant d'avance. Kirtap (talk) 01:56, 8 March 2009 (UTC)

Je fais le ménache. --Eusebius (talk) 10:03, 8 March 2009 (UTC)
Merci beaucoup Eusebius. Kirtap (talk) 12:11, 8 March 2009 (UTC)

Mise à jour fichier par un nouvel inscrit

Nouvel inscrit sous mon "vrai nom" depuis quelques minutes, je suis en réalité un vieux de la vieille que la plupart d'entre vous connaissent sous un pseudo non transparent... Je ne vous dirai pas lequel, incognito incognito.

J'ai été très amusé de voir ce matin en page d'accueil de la Wikipédia en français ce jour une de mes photos... pourtant pas chargée par moi-même mais prise (très légalement) sur un site web que j'ai depuis fermé (et où je mettais des photos amateurs dans le domaine public).

Pour fêter ça, et ayant par un tout aussi amusant hasard acheté un scanner tout beau tout neuf il y a trois jours, j'ai voulu la remplacer par un scan de meilleure qualité. Malheureusement ici les nouveaux inscrits sont des suspects, donc j'ai besoin d'aide pour terminer l'opération : la nouvelle photo est chargée à File:Durance near Manosque2.jpg et il faudrait que quelqu'un aille la transférer en une nouvelle version de File:Durance near Manosque.jpg. Merci d'avance ! Pierre Lvs (talk) 08:00, 9 March 2009 (UTC)

✓ Fait. Jastrow (Λέγετε) 08:19, 9 March 2009 (UTC)

File:Refuge de montagne.jpg

Bonjour, Quelqu'un peut-il m'aider à identifier ce refuge ? Je pense que c'est celui du Col de la Croix du Bonhomme, dans le massif du Mont-Blanc, mais il ne ressemble pas aux photos que j'ai pu trouvées ailleurs [3]. Donc, deux possibilités : soit il a été complétement modifié (la photo date de 1985 environ), soit c'est un autre refuge. Une idée ? Par avance, merci. Yann (talk) 19:10, 10 March 2009 (UTC)

On peut déchiffrer col du bonhomme sur la plaque, j'ai trouvé une autre vue du chalet. [4] C'est le même, c'est juste que les parties à gauche et à droit n'existaient pas à l'époque. Esby (talk) 09:14, 11 March 2009 (UTC)
OK, merci, c'est bien ce qui me semblait. Yann (talk) 09:52, 11 March 2009 (UTC)

Société Seambiotic

Bonsoir,

Je suis un peu perplexe devant cette image. Comment savoir si l'utilisateur Sylvain.jutteau est vraiment détenteur, au nom de la Société Seambiotic des droits de cette image ? Merci de m'éclairer. --Mielle gris (talk) 20:50, 11 March 2009 (UTC)

J'ai supprimé l'image : elle faisait 460 pixels de large, n'avait aucune métadonnée, et n'avait pas été envoyée par le détenteur des droits (autrement dit, dans le meilleur des cas, une permission OTRS aurait été obligatoire). J'ai prévenu l'utilisateur. Diti the penguin 21:18, 11 March 2009 (UTC)
Merci pour cette explication. --Mielle gris (talk) 22:10, 11 March 2009 (UTC)

Images à identifier

Bonjour, D’autres images dont je ne me souviens plus de la localisation exacte :

Par avance, merci. Yann (d) 12 mars 2009 à 00:30 (CET)

Wow a moins d'être du cru... ;) Greudin (talk) 16:43, 22 March 2009 (UTC)

Terme anglais, svp

Bonjour ! J'ai besoin du terme "officiel" en anglais pour créer une catégorie spécifique à un élément d'architecture, voir fr:Lambrequin (architecture). S'il est correct et validé par les ... spécialistes, peut-on prévoir "Window lambrequin" et "Roof lambrequin" ? - Merci - Amicalement - Marc ROUSSEL - --Markus3 (talk) 10:33, 12 March 2009 (UTC)

Merci ! Je n'ai malheureusement pas la réponse à votre question, mais ça fait un moment que je me demandais quel était le mot français... ;-) --Eusebius (talk) 10:42, 12 March 2009 (UTC)
Lambrequin, dans le sens 1 mentionné par le Dictionary of Art Terms de Thames & Hudson : "a cornice or shelf with pendent ornaments". D'après Google, "window lambrequin" existe, mais pas "roof lambrequin". Beaucoup de termes anglais d'histoire de l'art viennent directement du français, ex : repoussé, applique, cloisonné, palmette, etc. Jastrow (Λέγετε) 10:48, 12 March 2009 (UTC)
Mon dictionnaire me propose aussi pelmet. Pruneautalk 08:44, 16 March 2009 (UTC)

Avis de licence(s)

Bonjour, j'ai envoyé un mail au responsable d'un site proposant, comme ressources pédagogiques, une multitude d'image et d'animations scientifiques. Voici sa réponse. Quelqu'un de calé en licences et droit d'images peut-il m'expliquer si 1) il est possible, au regard de ces explications d'utiliser une licence appropriée, et, après OTRS des propriétaires, de les uploader sur Commons, 2) quelle licence utiliser dans ce cas. Merci de vos réponses.

copie du mail: Concernant votre demande, je précise que les contenus textes et multimédia de la Banque des savoirs sous soumis aux règles françaises sur le droit d'auteur d'une part, et au code des Marchés publics d'autre part. La plupart des ressources multimédia de la Banque des savoirs ne sont pas propriété du site mais résultent d'un achat de droit de diffusion. Leurs propriétaires sont indiqués en copyright de chaque contenu. Les contenus qui ont été développés spécifiquement par le site sont soumis pour réutilisation à deux autorisations : d'une part, accord du Conseil général de l'Essonne, maître d'ouvrage du site, d'autre part accord de l'auteur du document.

--prosopee (talk) 13:26, 12 March 2009 (UTC)

En francais, ca donne : "Demande l'autorisation a ceux qui possedent les droits sur ces images, c'est écrit avec chaque image. Pour les images créées par/pour ce site, demande l'autorisation au Conseil général de l'Essonne et a l'auteur de l'image s'il est indiqué." Autrement dit, sans ces autorisations, c'est non. le Korrigan bla 13:32, 12 March 2009 (UTC)
merci je me doutais, mais quelle licence leur proposer? --prosopee (talk) 15:28, 12 March 2009 (UTC)
Etant donné que la personne mentionne l'achat de droits de diffusion, je doute fortement que tu puisses disposer d'une autorisation satisfaisante. En général je propose une licence CC-BY-SA, en expliquant clairement ce qui est impliqué : les images sont alors réutilisables par n'importe qui, pour une durée illimitée, pour n'importe quelle utilisation, y compris la création d'oeuvres dérivées et les utilisations commerciales. C'est a ce prix que l'on construit une encyclopédie véritablement "libre" (ie "librement réutilisable"), mais ces conditions en refroidissent plus d'un. Si tu adresses ta demande a un particulier, ca peut marcher, mais a une organisation, la ca prend du temps pour négocier, et il vaut mieux passer par Wikimedia France qui pourra t'aider dans ces démarches. le Korrigan bla 15:41, 12 March 2009 (UTC)
Je te conseille la lecture de Commons:À propos des licences#Licences acceptables qui résume les conditions obligatoires. le Korrigan bla 15:44, 12 March 2009 (UTC)
ok, je connais les licences ainsi que les formulaires de demandes, j'uploade quelques images depuis mes débuts, c'est en effet le fait que ça soit une personne morale qui m'a poussé à poser la question ici. Je vais néanmoins entamer la demande, on ne sait jamais et puis les images valent le coup! --prosopee (talk) 15:51, 12 March 2009 (UTC)
Bon courage alors ! Mais n'oublie pas Wikimedia France (info@wikimedia.fr). C'est grace a des négociations avec Wikimedia Allemagne que 100 000 images des Archives allemandes ont pu etre importées sur Commons (Commons:Bundesarchiv/fr). Les assoces aident a avoir un interlocuteur "officiel". le Korrigan bla 16:02, 12 March 2009 (UTC)
Mm tu as raison. Je vois déjà par mail avec le site s'il y a moyen sinon pas la peine de perdre du temps, puis je vois avec WMM fr. ciao --prosopee (talk) 16:21, 12 March 2009 (UTC)

À protéger ?

J'ai jeté un œil à fr:Spécial:Images les plus utilisées. Beaucoup d'images sont de commonswiki, mais je n'en ai pas vu protégées à la réimportation. Faut-il le faire ? Je ne sais pas trop ce qu'il se passerait si, par exemple, quelqu'un remplaçait par une belle croix nazie, ce fichier qui est le plus utilisé sur frwiki. Qu'en pensez-vous ? Elfixtalkdiscuter 11:23, 15 March 2009 (UTC)

Personnellement je n'y suis pas opposé. Les anglophones protègent bien temporairement les images qui sont sur leur page d'accueil, et donc bien exposées... Okki (talk) 11:27, 15 March 2009 (UTC)
Bonne idée. Outre les images qui se retrouvent sur leur page d'accueil, les anglophones protègent aussi les images très utilisées ailleurs sur en.wp (voir {{Protected image}} et les pages liées). Pruneautalk 08:40, 16 March 2009 (UTC)
À mon avis, ce n'est pas une bonne idée. Idéalement, le nombre de pages protégées devrait tendre vers zéro, et protéger un fichier juste par crainte de vandalisme ne me semble pas être une raison suffisante. Il est tentant de céder à l'argument qu'un fichier très utilisé est plus vulnérable qu'un autre, mais d'un autre côté le vandalisme sera repéré bien plus rapidement sur ce type de fichier; et les mesures nécessaires pourront être prises à ce moment-là (de préférence, bloquer le vandale, et si vraiment le problème persiste, protéger la page). Être un wiki comporte des risques, mais il ne faudrait pas qu'en cherchant à se prémunir de ces risques on en arrive à décourager des contributeurs qui ne manqueront pas de penser que seuls les admins ont le droit d'éditer ici bas. –Tryphon 19:46, 16 March 2009 (UTC)
En partie d'accord seulement : ce sont des vandalismes TGV (à Très Grande Visibilité :-)), et très persistants : si une image est changée, même si elle révoquée après 10 minutes, le fait qu'elle soit mise en cache sur les serveurs fait que le vandalisme peut rester visible plusieurs heures. Donc si on remplace une de ces icônes par un beau pénis (le type d'image le plus importé sur Commons, avant suppression en tout cas), ça reste... pas génial. Il faut avouer que c'est rare, d'un autre côté. le Korrigan bla 19:51, 16 March 2009 (UTC)
On peut demander la purge d'une image sur les serveurs. Sur la liste présentée par Pruneau, une partie des images sont déjà protégées. Sur le fond, je n'ai pas tellement d'avis, si ce n'est que l'intersection de toutes les images très utilisées sur les différents projets, ça doit faire beaucoup... Jastrow (Λέγετε) 20:03, 16 March 2009 (UTC)

Pour info

Pour ceux/celles que ça intéresse : Commons:Deletion requests/Buildings by Auguste Perret in France. --Coyau (talk) 16:37, 15 March 2009 (UTC)

AG Wikimédia France, le 14 mars 2009

L'association Wikimédia France a tenu le 14 mars 2009 une assemblée générale extraordinaire, son assemblée générale ordinaire annuelle, et une réunion de son conseil d'administration. Des compte-rendus détaillés et « officiels » vont apparaître progressivement sur le site réservé aux adhérents, mais voici un résumé :

  • Changement de statuts
    • Le nom complet de l'association devient « Wikimédia France — Association pour le libre partage de la connaissance », afin de souligner le fait que l'association a un objet d'intérêt général.
    • Diverses parties des statuts sont clarifiées et mises en conformité avec les statuts types d'associations.
    • Le fonctionnement du bureau est revu afin d'éviter des bloquages en cas d'indisponibilité du président ou du trésorier, comme cela a pu arriver par le passé.
  • Quitus au bureau précédent
  • Formation de groupes de travail ou d'intérêts
  • Élection du nouveau conseil d'administration et désignation du bureau:
    • Adrienne Alix, présidente
    • Julien Fayolle, vice-président
    • Delphine Ménard, trésorière
    • Rémi Mathis, trésorier adjoint
    • David Monniaux, secrétaire

David.Monniaux (d) 16 mars 2009 à 10:07 (CET)

Votes pour les images de l'année 2008, deuxième tours?

Il y a eu un vote de premier tours pour les images de l'année 2008! Mais que sont devenus les votes? Où et quand aura lieu le deuxième tours? Il a déjà eu lieu? Le vote est annulé? --Luc Viatour (talk) 09:38, 16 March 2009 (UTC)

C'est toujours au même endroit. « Voting is now closed for round 1. Round 2 has not started yet. » --Coyau (talk) 10:51, 16 March 2009 (UTC)
En fait c'est assez long : il ne suffit pas de comptabiliser les votes, il faut les vérifier. Vérifier que les votants avaient bien le droit de voter, qu'ils n'ont pas votés plusieurs fois (parfois sous plusieurs identités), et autres. Sémhur (talk) 11:11, 16 March 2009 (UTC)
Ouf, le projet n'est donc pas mort! Alors je patiente ;) --Luc Viatour (talk) 11:15, 16 March 2009 (UTC)

Message à un site ayant réutilisé une image sans respecter une des licences prévues

Bonjour. Si un administrateur ou un habitué pouvait jeter un cil et corriger le texte que j'ai préparé ici avant que je ne l'envoie, j'en serais fort aise. Il me semble qu'il manque un logo à leur dire d'ajouter près du dessin, du genre (c) some rights reserved...Merci d'avance. --Barbetorte (talk) 16:28, 16 March 2009 (UTC)

Bonjour,
Pas grand chose à dire (vu que tu t'es inspiré du modèle prévu à cet effet). Mais tu peux mentionner après "nous vous conseillons donc de mentionner que cette image est sous licence Creative Commons [...]" que ça revient en fait à insérer un crédit du type "Image par Barbetorte sous licence cc-by-sa-3.0" avec un lien vers le fichier.--Bapti 20:21, 16 March 2009 (UTC)
OK. Merci bien.--Barbetorte (talk) 20:24, 16 March 2009 (UTC)

Question bête

C'est peut être une question bête, mais je n'utilise pas trop Wikimedia Commons, donc quelqu'un peut m'aider??? Ma question est en fait : je ne sais pas créer un gros plan d'une image. Que dois-je faire??? --AlexandreIV (talk) 22:23, 16 March 2009 (UTC)

Renommage des images

Bonjour,

Les administrateurs peuvent maintenant renommer des images, de façon similaire aux pages. Amusez-vous bien avec Category:Media requiring renaming et Category:Media renaming requests needing target. Va falloir mettre à jour les pages d'aide... le Korrigan bla 23:35, 16 March 2009 (UTC)

Question subsidiaire, c’est quoi la politique pour les noms d’image ? Cdlt, VIGNERON * discut. 11:23, 17 March 2009 (UTC)
Commons:Conventions de nommage (langue). A noter qu'on a plus de conventions qu'en anglais (les cartes et les musées). Sémhur (talk) 11:28, 17 March 2009 (UTC)
A noter aussi que ls conventions sont plus laches que sur Wikipédia, pas de chicon / endive / Tokyo par ici :-) le Korrigan bla 14:29, 17 March 2009 (UTC)
Salut à tous,
Apparemment, les catégories Category:Media requiring renaming et Category:Media renaming requests needing target ont bénéficié d'un bon "coup de balai", mais Category:Media renaming requests needing confirmation est encore bien chargée... Quelques admins dont le balai prend la poussière pour m'aider (on en profite pour essayer d'ajouter une description en français, d'harmoniser la présentation avec {{information}}, etc.) ? :)
Merci d'avance aux bonne âmes !
-- AlNo (discuter/talk/hablar/falar) 17:05, 17 March 2009 (UTC)
Pour s'amuser, il y a aussi Special:PrefixIndex/File:dsc, Special:PrefixIndex/File:DSC, Special:PrefixIndex/File:IMG, Special:PrefixIndex/File:img, Special:PrefixIndex/File:PICT, Special:PrefixIndex/File:pict... le Korrigan bla 21:55, 17 March 2009 (UTC)
Je peux plus renommer, alors qu'hier encore... C'est normal ? --Coyau (talk) 09:58, 19 March 2009 (UTC)
Apparemment la fonction a été désactivée à cause d'un bug. --Eusebius (talk) 10:03, 19 March 2009 (UTC)
Amarch' pu' : https://bugzilla.wikimedia.org/show_bug.cgi?id=15842 (le monsieur dit qu'il y a eu des rapports de corruption de données/pertes d'images lors de renommages). J'espère qu'on ne va pas attendre de nouveau 4 ans avant que ça ne soit réactivé :)
-- AlNo (discuter/talk/hablar/falar) 10:16, 19 March 2009 (UTC)
On trouvera bien autre chose à faire d'ici là. --Coyau (talk) 10:18, 19 March 2009 (UTC)

Petit compte-rendu de l'assemblée générale de Wikimédia France - parce que ça vous concerne aussi...

Bonsoir,

l'assemblée générale de Wikimédia France avait lieu samedi dernier (le 14 mars) à La Cantine, Paris.

Le matin un séminaire s'est concentré sur les méthodes de communication en ligne, et en particulier sur un wiki.

Parmi les principaux points abordés :

  • le fait que les interlocuteurs ne se connaissent pas
  • l'importance de savoir prendre la responsabilité de ses propos sans en faire des propos « universels »
  • L'importance de critiquer les actions d'une personne plutôt que de critiquer la personne elle-même
  • Apprendre à remettre en question ses capacités de communication : me suis-je bien exprimé ? ai-je bien compris l'autre ?
  • Prendre le temps de la réponse et ne pas se précipiter, afin d'éviter le dialogue de sourds.

L'accent a été également mis sur les particularités du wiki, qui désynchronise les discussions et augmente les problèmes de mauvaise compréhension.

Les membres ont ensuite travaillé sur une refonte des groupes de travail internes à l'association. L'association souhaite impliquer davantage ses membres dans des objectifs clairs et mettre en valeur la grande richesse humaine des membres pour faire un travail de fond au service des projets Wikimédia et de la diffusion de la culture libre, dans la lignée de ce qu'elle a toujours fait mais en travaillant sur de nouvelles méthodes d'organisation et des objectifs d'efficacité.

L'après-midi, l'assemblée générale proprement dite a eu lieu. L'association a été renommée en « Wikimédia France — Association pour le libre partage de la connaissance. » Parmi les autres modifications : la création des postes de vice-président et de trésorier-adjoint, pour pallier les éventuelles absences des président et trésorier, ainsi que l'extension du mandat des administrateurs à deux ans. Lors de l'AG ordinaire, les membres ont approuvé le bilan moral et ont donné quitus au trésorier pour l'année 2008.

Un nouveau conseil d'administration a été élu. Il est composé de

  • Julien Fayolle ((:Julien:), vice-président, 75 voix, élu pour 2 ans),
  • Adrienne Alix (Serein, présidente, 74 voix, élue pour 2 ans),
  • Florence Devouard (Anthere, 73 voix, élue pour 2 ans),
  • David Monniaux (David.Monniaux, secrétaire, 69 voix, élu pour 2 ans),
  • Delphine Ménard (notafish, trésorière, 69 voix, élue pour 1 an. Devant une situation non prévue par les statuts d'égalité des voix, Delphine Ménard a décidé de n'exercer son mandat que pour un an),
  • Rémi Mathis (Remi Mathis, trésorier-adjoint, 66 voix, élu pour 1 an),
  • Christophe Henner (Schiste, 61 voix, élu pour 1 an),
  • Alexandre Moatti, (Arrakis, 53 voix, élu pour 1 an),
  • Rémi Bachelet (Ofol, 48 voix, élu pour 1 an).

Enfin lors d'une séance plénière, le projet de Wikireader sur la Suisse a été présenté. Il s'agit d'un livre imprimé utilisant le contenu de wikipédia sur la Suisse.

Wikimédia France portera cette année de nombreux projets, qui nous l'espérons seront relayés et soutenus par la communauté des contributeurs des projets. N'hésitez pas à nous rejoindre pour partager vos idées et nous aider à les concrétiser. Face-smile.svg --Serein (talk) 23:40, 16 March 2009 (UTC)

Doute sur la véracité d'une licence...

Bonjour,

en cherchant des photos de joueurs du TFC (Toulouse FC pour les incultes), je suis tombé sur : File:Cetto.jpg dont la section Licensing me parait bien suspecte... Quand on clique sur le lien fourni, on tombe sur une page avec un magnifique copyright en bas mais je ne vois pas de mention autorisant toute utilisation...

Lucio fr (talk) 20:31, 19 March 2009 (UTC)

Supprimé. Si tu vois une image comme ça clairement à supprimer, tu peux mettre {{Copyvio}} dessus, puis un admin la supprimera. le Korrigan bla 21:02, 19 March 2009 (UTC)
OK, j'essaie d'en refaire une alors dès dimanche! Lucio fr (talk) 21:15, 19 March 2009 (UTC)

Tentative d'effacement d'une image "normale"

Bonjour, Un "Inconnu" a placé un bandeau de suppression sur une photo de ma création, sans raison apparente.

Commons:Deletion_requests/File:Tas3c.jpg

Que faire ?--Cordialement, Kasos_France, (talk) 08:01, 22 March 2009 (UTC)

Il a raison, c'est un travail dérivé : tu es l'auteur de la photo, mais pas de la fresque montrée sur la photo. La photo est donc dérivée de la fresque. Or, cette fresque a également un auteur, qui a des droits sur son œuvre. Alors, à moins qu'il ne donne expréssement son accord pour placer cette photo de son travail sous licence libre, tu ne peux pas l'importer sur Commons (ni sur Wikipédia, d'ailleurs).
Sémhur (talk) 08:28, 22 March 2009 (UTC)
Je suis navré mais après vérification j'ai dû supprimer la plupart de vos imports. Trois photographies supplémentaires devraient encore être supprimées (discussions en cours). N'hésitez pas à me faire signe s'il y a des raisons de suppression que vous ne comprenez pas ou que vous contestez. --Eusebius (talk) 09:23, 22 March 2009 (UTC)

Parrainnage (tardif)

salut à tous, je cherche un parrain/marraine pour m'aider dans la formation aux catégories surtout, ainsi qu'aux droits d'images. Je fais appel à un parrain pour éviter des erreurs à rectifier par la suite. Je ne mords pas (encore) Face-smile.svg --prosopee (talk) 19:23, 22 March 2009 (UTC)

merci,plus besoin! --prosopee (talk) 22:28, 23 March 2009 (UTC)

Concours pour l'image de l'année 2008

Bonjour,

Le premier tour du Commons_talk:Picture_of_the_Year/2008 s'est terminé depuis le 26 février et la page de résultat reste désespérément vide depuis. On attend quoi?? Sur internet, où l'information circule à une vitesse incomparable, le résultat d'un vote en attende depuis 1 mois, vous trouvez ça normal?? S'il faut faire les décomptes à la main, je suis prêt à aider et je suis même prêt à le faire dès maintenant mais en ai-je le droit?? ça veut dire puis-je, par exemple, insérer dans le tableau Emblems & Diagrams , la première ligne

# Votes Image Author License
x 47 Ursa Major2 Sidney Hall PD-old

et ainsi de suite ??? --Tpa2067 (talk) 15:42, 23 March 2009 (UTC)

Ce n'est pas si simple, il ne suffit pas de compter les voix et de les mettre dans un tableau, sinon ça serait déjà fait. Il faut vérifier les votes de chaque image : vérifier que les votants étaient inscrits depuis suffisamment longtemps, qu'ils avaient au moins deux-cents éditions sur Commons, qu'ils n'ont pas voté deux fois pour la même image, vérifier dans l'historique que des petits malins n'ont pas supprimé des votes valides, et j'en oublie. Tout ça pour une image, et il y en a 501 en compétition...
En plus les organisateurs de cette année n'ont pas l'air très nombreux ; si tu veux les aider tu peut peut-être demander à Pruneau, il en fait partie et parle français.
Enfin, ne pas oublier que ce n'est qu'une fois par an, alors on a encore tout le temps ! Face-smile.svg Sémhur (talk) 22:36, 23 March 2009 (UTC)
Quelle idée de faire tout ça à la main aussi. Non seulement c'est archi long, mais par définition, l'être humain est source d'erreurs. Il aurait mieux valu coder un bot (en espérant que son développeur n'en fasse pas tout autant :) pour automatiser toute la procédure. Ou mieux encore, bien que maintenant ce soit trop tard, mais y penser pour l'année prochaine, mettre en place un système qui vérifie automatiquement le profil du votant (date d'inscription, nombre de contributions) et qui ne permet que de voter une seule fois par image, avec possibilité de changer son vote, mais sans pouvoir toucher à ceux des autres votants. Comme ça, on aurait eu les résultats dès la seconde de clôture du vote, et personne n'aurait eu besoin de s'emmerder. Okki (talk) 02:20, 24 March 2009 (UTC)

C'est vrai que c'est incroyable de faire ça à la main!! surtout avec une procédure aussi alambiquée. Qui peut faire une demande pour un bot? mon niveau d'anglais laisse trop à désirer sinon je vais faire une demande sur wp pour avoir un bot l'année prochaine, comme ça ils pourront s'entrainer sur les données de cette année et on pourra faire un recoupement avec les résultats obtenus à la main. J'ai laissé un mot chez Pruneau pour participer au décompte. s'il y a d'autres volontaires, il sont bienvenus!!Face-smile.svg --Tpa2067 (talk) 04:46, 24 March 2009 (UTC)

Un bot est déjà demandé, et c'est l'absence du développement de celui-ci qui fait que les choses n'avancent pas. Sinon, il faut 200 contributions sur n'importe quel projet Wikimedia, pas forcément Commons. Diti the penguin 07:30, 24 March 2009 (UTC)

pas de prob! sur mon SUL, j'ai 1150 contrib mais chez Pruneau, ça ne répond pas ! où faut-il s'adresser?--Tpa2067 (talk) 10:39, 24 March 2009 (UTC)

Un bot a été demandé à plusieurs reprises, mais personne n'ayant les compétences nécessaires n'a répondu à l'appel, malheureusement. Tous les votes ont maintenant été comptabilisés, en grande partie grâce à miya, donc le second tour ne devrait pas tarder. Il ne reste que quelques détails à régler. (Note à Tpa : il s'est écoulé moins de six heures entre ton message sur ma page de discussion et celui ici disant que "chez Pruneau, ça ne répond pas"... Un peu de patience ! Face-smile.svg) Pruneautalk 15:49, 24 March 2009 (UTC)

C'est penible !

Que signifie cette nouvelle frénésie de suppressionnite ? Commons:Deletion requests/File:Candas moulin 2.jpg. J'ai constaté (grâce à ma numérotation par lieu) que quelques autres vues ont vraisemblablement été "flinguées" ! Marc ROUSSEL - --Markus3 (talk) 17:33, 24 March 2009 (UTC)

Par exemple ... où serait passé le n° 6 ... entre File:Frucourt moulin 5.jpg et File:Frucourt moulin 7.jpg ? Marc ROUSSEL - --Markus3 (talk) 17:37, 24 March 2009 (UTC)
File:Candas moulin 2.jpg fait l'objet d'une demande de suppression, mais l'image existe toujours. Idem pour File:Frucourt moulin 6.jpg. Je ne suis pas sûre de comprendre ce que tu veux dire... Jastrow (Λέγετε) 17:55, 24 March 2009 (UTC)
Cette série de vues pour lesquelles Claudine (Kate1950) m'a donné expressément son accord a été mise en ligne sur Commons en avril 2007. Et j'ai numéroté les vues du moulin logiquement, à partir du n°1. Si la n°6 existe désormais par l'action d'un autre contributeur, c'est sûrement que le fichier antérieurement nommé n°6 a été écrasé ... ou supprimé ! Car la version actuelle File:Frucourt moulin 6.jpg n'est pas importée par moi et date de bien plus tard ... en mars 2009. Bizarre ! Pourquoi donc aurais-je à l'époque "sauté" le n° 6 ... et pourquoi donc justement l'autre contributeur aurait-il choisi cet "espace libre" ? Marc ROUSSEL - --Markus3 (talk) 18:57, 24 March 2009 (UTC)
Et je viens de voir que Claudine (ma correspondante d'alors) a hébergé ailleurs ses images ... Décidement, les soudaines pratiques suppressives et diabloliquement impulsives de Commons commencent à m'énerver ... après tous les édifices de Perret que nous n'avons pas eu le temps de rebasculer vers WP-fr, les "nettoyeurs-trucideurs" s'en prennent à toutes les vues du Vimeu que Claudine avait bien voulu accorder ! Marc ROUSSEL - --Markus3 (talk) 19:02, 24 March 2009 (UTC)
Ta photo n°6 a été supprimée le 14 novembre 2007, parce qu'elle était identique à la n°7. Je viens de vérifier, et c'est effectivement le cas. T'as du te tromper de ton côté lors de l'upload. Okki (talk) 19:05, 24 March 2009 (UTC)
Pour les bâtiments de Perret, il est possible de les restaurer temporairement, le temps du transfert, mais il faut qu'un volontaire le demande, sinon, d'expérience, il ne se passe juste *rien*. Jastrow (Λέγετε) 19:08, 24 March 2009 (UTC) Greuh, doublée par Okki après deux conflits d'édition !
Merci, Jastrow et Okki ... je voulais m'y coller, justement, ... mais entretemps, je me suis aperçu que tous mes fichiers Commons avaient besoin de vérification et de classement comme je le fais par "Category:Files by User...", chose que je n'avais encore jamais pris le temps de faire ... et là, alors que je n'ai pas terminé ce "classement", on vient me saboter toutes mes heures de boulot de fin d'hiver et de printemps 2007. Bon, cela dit, Claudine et son mari ont tourné pas mal autour du moulin pour prendre leurs vues ... plusieurs se ressembent en effet ... Pourrais-tu vérifier quand même que c'était bel et bien un doublon ? avec même nombre d'octets très précisément ? ... par ailleurs, manque de chance, décidément ! Claudine a changé l'hébergement de son blog http://notrecampagne.canalblog.com/ ! C'est vrai qu'elle m'avait prévenu il y a plusieurs mois qu'elle en ouvrait un autre mais elle me disait que l'ancien serait conservé ... C'est nul ... je n'ai même plus son adresse e-mail ... je vais essayer de retrouver ses vues par Google ... mais c'est quand même la galère, avec ces retours de flamme suppressifs 2 ans après ! Marc - --Markus3 (talk) 19:19, 24 March 2009 (UTC)
Premier résultat par Google ... Claudine a conservé son pseudo Kate1950 : http://boiteolettres.canalblog.com/archives/les_boites_aux_lettres_de_kate1950/index.html - Marc ROUSSEL - --Markus3 (talk) 19:31, 24 March 2009 (UTC)
J'ai vérifié moi aussi, c'est exactement le même fichier. Tu as dû uploader deux fois de suite le même fichier par erreur, ça arrive souvent quand on importe des séries. Jastrow (Λέγετε) 19:48, 24 March 2009 (UTC)
Merci à toi ! Bon, si vous êtes "deux" à l'assurer ! errare humanum est ! Je suis en rage ce soir ... je voulais aller au ciné, et à cause de ce tracas de fichiers en phase de destruction ... je reste collé devant mon ordi en tentant de trouver les nouvelles coordonnées de Claudine ... Je crois que c'est son (ou l'un de ses) nouveau(x) blog(s) http://www.lumix-photo-amateur.com/classement/chateaux ... Quand même "qoogle-iser" au lieu de déguster un bon film ! Marc - --Markus3 (talk) 19:57, 24 March 2009 (UTC)
Oui, c'est bien cela ... mention du site abandonné http://www.lumix-photo-amateur.com/a-propos - Marc ROUSSEL - --Markus3 (talk) 20:06, 24 March 2009 (UTC)
Etape suivante ... je viens de retrouver (dans la messagerie de mon vieil ordi de 2007 ... heureusement que je suis assez "conservateur" dans ce sens) l'adresse e-mail de Claudine. En fait, en parcourant quelques-uns de ses messages que j'avais ainsi conservés, ce n'est nullement la licence et son type sur lesquels elle insistait ... ma présentation lui convenait parfaitement comme je l'ai déjà dit ... son "souci" était plus sur le fait que chaque image puisse à terme (au fil de mes imports) faire un lien non seulement vers ladite image respective mais vers la page d'accueil de son blog, afin qu'elle puisse avoir un "retour" d'avis sur ses photos ! Bon ... Si j'ai bien compris, il ne sert à rien que je "produise" et "ajoute" ces messages, puisque seul semble désormais compter le mail OTRS qui me semble être d'une complication et d'une lourdeur qui doit avoir rebuté et découragé plus d'un déposant (contributeur en puissance) de bonne volonté. Le toujours mieux est certainement l'ennemi du bien. Désabusé, j'en conclus une fois de plus que les contributeurs doivent être d'une bonne trempe pour accepter les délires cyclothymiques de la collectivité de "jamais contents" et autres chercheurs de poux dans la tête ... car, ce qui est valide au printemps 2007 est rejeté au printemps 2009 ! Ce qui me gêne c'est que l'aspect documentaire des vues passe toujours après les imbroglios "retour de flamme" sur la légitimité contestée des mois après un gros lot de dépôts. Le PROVISOIRE semble est le "moteur" réel de WP et de Commons !
Cela dit, j'ai donc adressé un message à Claudine ! Son adresse "gmail" semble encore active car 8 heures après mon envoi, je n'ai toujours pas reçu d'alerte d'un serveur me signifiant que ladite adresse est obsolète ou non-reconnue ! Il ne reste plus qu'à attendre que Claudine en prenne connaissance et qu'elle ... se passionne pour la lecture rébarbative des "lourdes" procédures liées à OTRS. Elle qui veut juste faire des photos, les montrer et en discuter avec ceux qui les regardent ... Espérons qu'elle ne soit pas trop dégoûtée par les jeux "accepter un temps / détruire ensuite" des « mords-moi le noeud » crêpeurs de chignon baroudant sur WP et Commons. Cela me rappelle les conflits entre pirates, corsaires et flibustiers ... pour lesquels "passer à l'abordage" est un sport et le "sel" de la vie ! Amicalement - Marc ROUSSEL - --Markus3 (talk) 04:50, 25 March 2009 (UTC)
Jettes un oeil à la déclaration de consentement présente sur Commons:Messages type, et envois un mail à Claudine contenant la lettre adaptée à tes besoins, avec la liste des images que t'as uploadé + la licence que vous aviez choisi. Si le nombre d'images est conséquent, j'imagine qu'elle peut donner une autorisation globale sur l'ensemble des images dont elle est l'auteur. Au final, elle n'aura plus qu'à réenvoyer à son tour ce mail à permissions-commons-fr@wikimedia.org pour conclure l'histoire. Okki (talk) 08:39, 25 March 2009 (UTC)
Mercredi 20 h (heure de Paris) ... toujours pas de réponse de Claudine ! Sachons patienter ! Marc ROUSSEL - --Markus3 (talk) 19:17, 25 March 2009 (UTC)
Claudine m'a répondu ... elle m'écrit brièvement « Cela me paraît bien compliqué !». Je vais faire comme tu le dis, Okki ... Patience, patience (suite) ! Amicalement - Marc ROUSSEL - --Markus3 (talk) 10:15, 26 March 2009 (UTC)
Dans les modèles de lettre, vous n'allez pas me dire que ce passage soit "simple" et clair :
«Je comprends qu'en faisant cela je permets à quiconque d'utiliser mon œuvre dans un but commercial, et de la modifier dans la mesure des exigences imposées par la licence.
Je suis conscient de toujours jouir des droits expatrimoniaux sur mon œuvre, et garder le droit d'être cité pour celle-ci selon les termes de la licence retenue. Les modifications que d'autres pourront faire ne me seront pas attribuées.
Je suis conscient qu'une licence libre concerne seulement les droits patrimoniaux de l'auteur, et je garde la capacité d'agir envers quiconque n'emploierait pas ce travail d'une manière autorisée, ou dans la violation des droits de la personne, des restrictions de marque déposée, etc.»
Et avec cette "distinction" (!) entre droits expatrimoniaux et droits patrimoniaux, très franchement ... j'ai regardé bien sûr http://fr.wikipedia.org/wiki/Droits_extra-patrimoniaux ... mais j'insiste ... une formulation plus limpide s'impose ! - Amicalement - Marc ROUSSEL - --Markus3 (talk) 15:50, 26 March 2009 (UTC)
Plutôt que de gueuler (comme d'habitude...), il est plus judicieux de proposer une nouvelle version du modèle. Évidemment, ça demande plus de travail que de jouer au pesteur professionnel.--Bapti 11:40, 27 March 2009 (UTC)
Ouh la ! Bonjour l'ambiance ... il doit y avoir méprise ! A tout hasard, il existe quelque part une page "Faire confiance ! Ne pas mordre !" - Marc ROUSSEL - --Markus3 (talk) 14:58, 27 March 2009 (UTC)
Oui fr:WP:FOI et fr:WP:MORDRE existent, mais ça ne va pas dire que les Wikimédiens doivent tout accepter. Et en l'occurrence, il ne me semble pas illégitime de trouver très désagréable ton attitude consistant à toujours raler et pester, souvent pour un rien.
Des centaines de contributeurs sont déjà passer ce bistro : tous ou presque ont été capables d'exprimer leur problème avec courtoisie et sans s'énerver contre des procédures qui sont là pour assurer le bon fonctionnement du site.--Bapti 15:27, 27 March 2009 (UTC)
"toujours raler et pester, souvent pour un rien" ? Soyons (enfin) sérieux ! Non et non ! Ce n'est pas moi qui ai tué le p'tit Grégory ! - Marc ROUSSEL - --Markus3 (talk) 16:28, 27 March 2009 (UTC)
Voici ce que je pense proposer comme bafouille simplifiée à Claudine :

Je confirme par le présent courriel être l'auteur des 171 photos répertoriées ici http://commons.wikimedia.org/w/index.php?title=Special:LinkSearch&target=http%3A%2F%2Fnotrecampagne.canalblog.com&limit=250&offset=0 et qui ont été déposées (principalement entre janvier 2007 et avril 2007) sur Wikimedia Commons, avec mon accord, par Marc ROUSSEL, identifié comme contributeur Markus3. Je reprécise mon autorisation pour publier ces vues sous les licences Cc-by-sa-2.5 ou Cc-by-sa-3.0. J'ai bien pris connaissance de ces 2 pages informatives http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5/deed.fr et http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr Je sais que ce type de "licence libre" implique la possibilité d'une utilisation ultérieure de mes photos ailleurs que dans Wikipédia et Wikimedia Commons (y compris éventuellement dans un but commercial), et de modifications. Je note que 1) tout réutilisateur de mes photos doit me citer, 2) d'éventuelles modifications ne me seront pas attribuées 3) je garde la capacité d'agir envers quiconque emploierait mon travail d'une manière non-autorisée, ou en violation des droits de la personne, des restrictions de marque déposée, etc. 4) mon dépôt est irrévocable (je ne pourrai pas retirer cette licence), et que mes images sont susceptibles d'être conservées de manière permanente par n'importe quel projet de la fondation Wikimedia. [DATE, NOM CIVIL DE L'AYANT-DROIT ET COORDONNÉES]

Cela convient-il ? - Marc ROUSSEL - --Markus3 (talk) 16:46, 26 March 2009 (UTC)
Je ne suis pas volontaire OTRS, mais ça me paraît bien. --Eusebius (talk) 17:08, 26 March 2009 (UTC)
Merci à toi ! J'attends l'avis d'un "brigadier" volontaire OTRS avant de poster à Claudine ! Histoire de lui épargner un double dérangement pour ce type de "corvée" ! Amicalement - Marc ROUSSEL - --Markus3 (talk) 17:39, 26 March 2009 (UTC)
Je suis agent OTRS : il aurait judicieux de se contenter de suivre les instructions, comme le font des dizaines de personnes chaque semaine... Si même des grands professeurs ou des directeurs de cabinets sont capables de remplir ce formulaire, cela doit rester à la portée d'un râleur professionnel.
Problème en tout cas : l'autorisation mentionne 171 fichiers, il y en a actuellement 172. Et en réalité, plusieurs fichiers sont liés plusieurs fois (exemple). De même, dans "Je reprécise mon autorisation pour publier ces vues sous les licences Cc-by-sa-2.5 ou Cc-by-sa-3.0", le "ou" prête à confusion. Et je vois mal l'intérêt de publier ces images sous deux versions d'une même licence : soit on publie sous toutes les versions, soit sur une version précise.
Bref tant qu'à faire un truc propre...
Soit l'autorisation concerne toutes les images du site notrecampagne.canalblog.com (et non seulement celles importées sur Wikimedia Commons).
Je confirme par la présente être l'auteur et le titulaire unique et exclusif des œuvres photographiques publiées sur le site notrecampagne.canalblog.com
'Je donne mon autorisation pour publier toutes ces œuvres sous double licence : Cc-by-sa-2.5 <http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5/deed.fr> et Cc-by-sa-3.0 <http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr>.
>> puis la suite du courriel présent sur fr:Aide:Republication/Courriel Image.
Le volontaire OTRS crééra alors un modèle du type Template:Felipe Gomes permission et l'apposera sur les images actuellement présentes sur Commons qui remplissent ces conditions. À l'avenir, une autre image du site pourra être importée grâce à cette autorisation globale.
Soit l'autorisation concerne seulement les images du site notrecampagne.canalblog.com importées par Markus3.
Je confirme par la présente être l'auteur et le titulaire unique et exclusif des œuvres photographiques publiées sur le site notrecampagne.canalblog.com
'Je confirme mon autorisation pour publier les œuvres présentes sur ce site et importées par le contributeur Markus3 sur le site commons.wikimedia.org jusqu'au 27 mars 2009 sous double licence : Cc-by-sa-2.5 <http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5/deed.fr> et Cc-by-sa-3.0 <http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr>.
>> puis la suite du courriel présent sur fr:Aide:Republication/Courriel Image.
Le volontaire OTRS crééra alors un modèle du type Template:Felipe Gomes permission et l'apposera sur les images actuellement présentes sur Commons qui remplissent ces conditions. À l'avenir, il faudra redemander une permission pour importer toute nouvelle image de ce site.
--Bapti 11:40, 27 March 2009 (UTC)
Merci à toi Bapti ! Suivre les instructions, quand elles sont claires, courtes et simples et non redondantes, OK. Mais bon ... Non, il n'y a pas 172 fichiers, il y a dans l'extraction donnée 172 lignes, certes, ... mais la ligne n°92 renvoie au Bistro, sauf erreur de ma part ! Par ailleurs, je n'avais pas trop envie d'embêter (ou de mettre une forme de pression sur) Claudine - 2 ans après, rappelons-le ! - en lui donnant l'impression qu'on lui force la main pour d'autres photos. Je n'ai fait que respecter ce que nous avions convenu ensemble à l'époque : Je picorais les vues qui me semblaient utiles et manquer à WP, je la prévenais pour telle ou telle image ou tel lot d'images concernant tel village, tel château ou telle chapelle désormais présentes sur Commons ... A l'époque, il n'était nullement envisagé de solliciter un "pompage" exhaustif de toutes ses vues. Amicalement - Marc ROUSSEL - --Markus3 (talk) 14:53, 27 March 2009 (UTC)
Wikimedia Commons est un wiki. Si les instructions ne sont pas claires, courtes et simples, il est possible de les améliorer. Mais en l'occurrence, ça ne me semble pas particulièrement compliqué d'envoyer un courriel du type fr:Aide:Republication/Courriel Image et je vois difficilement comment on pourrait faire plus simple.
Si l'accord ne concerne que les photos que tu as importées, ou bien tu les listes toutes (il doit y avoir une centaine) et la dame les rappelle dans son autorisation, ou bien, la dame donne une autorisation imprécise "les œuvres présentes sur ce site et importées par le contributeur Markus3 sur le site commons.wikimedia.org jusqu'au 27 mars 2009" et le volontaire OTRS devra s'en occuper ensuite à partir des pages liées au site.--Bapti 15:27, 27 March 2009 (UTC)
Oui, oui ! Pas de souci ! Ça je l'ai compris ... et bien avant nos "échanges" que tu choisis de colorer en ... rouge sang ! Par ailleurs, et plus utilement : Pour les doublons effectivement présents dans cette liste de 171 ... je reconnais avoir fait "bêtement" confiance (Ah ... la confiance !) à l'extraction proposée et n'avais pas vérifié cette éventualité. Mon oeil de « pesteur-râleur professionnel » (sic) qui plus est myope et astigmate n'avait été accroché que par le mot "Bistro" ! - Marc ROUSSEL - --Markus3 (talk) 15:39, 27 March 2009 (UTC)
Si j'avais cité les 2 possibilités de licence 2.5 et 3.0 de CC-BY-SA, c'est parce que je ne me souvenais plus (et n'avais pris le temps vu l'extrême et soudaine urgence) de vérifier lesquelles (les plus récemment importées ?) j'avais éventuellement mises sous le label 3.O. Une fois de plus, quand on est honnête et que l'on veut bien faire, ... Enfin, trêve de reproches vraiment infondés ("Plutôt que de gueuler (comme d'habitude...)" (sic), merci quand même pour les noms d'oiseaux ... ") ...
Je viens de lancer à Claudine la version la plus STANDARD de chez STANDARD du modèle ainsi imposé ! Alea jacta est ! Sans être superstitieux, je croise les doigts pour qu'elle et son époux soient moins "embarrassés" que lors de ma première proposition de faire (par eux-mêmes, tous seuls comme ... des « grands professeurs ou des directeurs de cabinets capables de remplir un questionnaire ») le lien vers les pages recommandées ! Il serait quand même ... réaliste que soit pris en compte le fait que ce texte en rebute plus d'un ! Sans jouer les anciens combattants, il m'est arrivé que l'on me rie au nez en proposant cette bafouille à des photographes amateurs pourtant disposés à partager librement leurs photos ! Mais je suis un cas ! Tout ceci n'arrive bien sûr qu'à moi ! ... Marc ROUSSEL - --Markus3 (talk) 19:26, 27 March 2009 (UTC)
Tiens ... et puis je signale - à titre purement informatif et nullement protestaire de "gueuleur professionnel" - que le copié-collé bête et docile du texte recommandé avec autant d'insistance ne passe pas à l'identique dans un logiciel de messagerie ... plusieurs fois le mot "oeuvre" (avec le fameux E dans l'O) se voit privé de son E ...
Puisqu'on me reproche de toujours gueuler sans jamais faire de proposition (et pourtant faire l'économie de "droits patrimoniaux" et "droits extrapatrimoniaux" en était une ... voir plus haut !), je fais observer que j'avais parlé aussi de redondances ... avez-vous compté combien de fois le fameux mot "oeuvre(s)" est employé dans les quelques lignes "recommandées-imposées" ? - Marc ROUSSEL - --Markus3 (talk) 19:47, 27 March 2009 (UTC)

↵ C'est un texte légal, pas une œuvre littéraire. Mais si ça vous chagrine vraiment, je crois que quelqu'un a déjà mentionné qu'il s'agit d'un wiki... –Tryphon 19:57, 27 March 2009 (UTC)

Correction d'un lien faux dans la description de 178 images

Bonjour, j'ai chargé 178 images avec commonist, et je me suis aperçue à la fin que le lien dans la description en allemand était faux. Est-ce qu'un robot pourrait passer pour corriger ? Il s'agit de photos chargées dans Category:Castle of Coca. Il faudrait remplacer " [:de:Burg Coca " par " Burg Coca "Merci d'avance --Harmonia Amanda (talk) 20:06, 24 March 2009 (UTC)

Voir ici Commons:Bots/Requests Esby (talk) 22:58, 24 March 2009 (UTC)

grosse meprise

Vcfe2007 img 5201.jpg

coucou, je vous presente un Vintage computer. je parle pas anglais mais je pense pas que ce soit un ordinateur. une idée?? a+ Chatsam (talk) 13:43, 25 March 2009 (UTC)

Probablement des images importées automatiquement avec une description identique, prise sur le lieu d'une convention. Esby (talk) 15:34, 25 March 2009 (UTC)
Ou alors c'est un vieux "bug" informatique, cet insecte ! --Barbetorte (talk) 16:57, 25 March 2009 (UTC)

Interface en français

Elle a changé, non ? (le libellé des étiquettes françaises) C'est la mise à jour qui a été faite récemment sur tous les projets WMF, ou quelqu'un a modifié quelque chose localement ? --Eusebius (talk) 21:30, 25 March 2009 (UTC)

Mise à jour sur les projets, a priori. On a droit a un beau 'televerser' par ailleurs... Esby (talk) 08:29, 26 March 2009 (UTC)
Yep, quelle horreur. Enfin, j'imagine que le mot est passé au journal officiel :-P --Eusebius (talk) 08:33, 26 March 2009 (UTC)
Bonjour

Téléverser c'est mieux que transférer ou télécharger ???? Pradigue (talk) 12:59, 26 March 2009 (UTC)

Bah, ma réaction (à prendre au second degré) est due à l'habitude, c'est tout. --Eusebius (talk) 13:05, 26 March 2009 (UTC)
Ça a fait un pataquès sur le bistro de WPfr hier. --Coyau (talk) 13:17, 26 March 2009 (UTC)

Apparemment c'est rentré dans l'ordre sur WP fr et ici on a "importer un fichier"... par contre on a encore le "ma liste de suivit" etc :s ça va rester comme ça ou on peut repasser aussi à la version courte ?--Lilyu (talk) 16:14, 26 March 2009 (UTC)

Personnellement, j'utilise déposer : court, simple et compréhensible. Yann (talk) 15:31, 27 March 2009 (UTC)
Franchement, le premier jour, j'ai rien dit, parce que j'ai vue tellement de monde se plaindre, que je me suis dite que ça se règlerai vite. Mais là ça s'installe, et moi, honnêtement, ça me sort par les trous d'nez. Yen a partout des téléverser, sur tous les boutons d'upload, les messages d'erreur et de maintenance etc. On peut faire quelque chose, ou faut serrer les dents et subir ?--Lilyu (talk) 23:33, 28 March 2009 (UTC)
non mais sérieusement, (Journal des téléversements de fichiers) ; 08:47 . . OPM Files (Discuter | contributions) a téléversé « File:Magazine 35 cover klein.jpg » ...--Lilyu (talk) 09:10, 30 March 2009 (UTC)
Ben quoi ? Les français sont tellement chauvins qu'ils rechignent à utiliser un mot exact et précis pour une définition pour utiliser un synonyme « peu clair » par peur du changement ؟ Plus sérieusement et sans ironie, je ferai remarquer à tous que les avis divergent suivant les personnes, et qu'espérer régler le problème à grand coup de « c'est ridicule ! » (donnant ainsi l'impression aux personnes ne trouvant pas ceci ridicule qu'elles sont attaquées) est quelque peu malvenu. Diti the penguin 18:47, 31 March 2009 (UTC)
Mais... mais tu ES ridicule !
*lilyu lance un maquereau à Diti* kraaaaaaaaaaaa
tu vois ? --Lilyu (talk) 03:16, 1 April 2009 (UTC)
Touché ! TvT Diti the penguin 12:35, 1 April 2009 (UTC)
Bon, plus sérieusement, je désapprouve ton couplet xénophobe antifrançais, et personne n'a utilisé le terme ridicule. --Lilyu (talk) 03:23, 1 April 2009 (UTC)
Oh ben tu sais, tous les moyens sont bons pour imposer son point de vue ! :D Diti the penguin 12:35, 1 April 2009 (UTC)

Licensing update progress notice

The licensing update proposal to dual license all Wikimedia Foundation wikis under both the GNU Free Documentation License (GFDL) and the Creative Commons Attribution-ShareAlike License (CC-BY-SA) is moving into its final phase. This proposal put forward by the Foundation and made possible by recent changes in the GFDL is contingent on community approval. In a few days a site notice for all editors will announce the start of vote on this proposal that is expected to last three weeks. In the mean time we would invite you to visit the update proposal and its associated FAQ if you want to learn more. We would also appreciate your help finishing the translation effort for the core documents associated with this process.

Huib talk 11:33, 29 March 2009 (UTC) for the Licensing Update Committee.

Pb de téléchargement d'une nouvelle version

Bonjour, j'ai un pb car je n'arrive plus à télécharger une nouvelle version d'un fichier. A chaque fois j'ai le message suivant :
Le fichier n’a aucune extension (comme « .jpg » par exemple).
alors que l'extension du fichier apparait clairement ....

Si quelqu'un peut m'aider. Merci d'avance.
BrunoLC discuter le 29 mars 2009.

Je n'arrive pas a reproduire ceci. Essayez d'abord de recharger le cache de votre browser. Si le problème persiste: ça vous arrive avec quel fichier en particulier? Vous utilisez quel browser? Quelle version? Quel interface de Commons ("skin", comme monobook...)? Si vous utilisez Firefox: est-ce qu'il y a de messages d'erreur dans la "console"? (Chez moi—désolé, version anglaise—on peut ouvrir cette "console" sous le menu "Tools→Error console", ou avec Ctrl-Shift-J). Si oui, qu'est-ce qu'ils disent, ces messages d'erreur? Lupo 09:42, 30 March 2009 (UTC)
Bonjour et merci de vous occuper de mon problème. J'ai fait comme vous m'aviez dit, j'ai rechargé le cache de mon "browser", j'ai ré-essayé mais ça ne change rien!
Le fichier que je n'arrive pas à télécharger est Insigne de l'ETAP.jpg Insigne de l'ETAP.jpg.
J'utilise Firefox/3.0.8.
L'habillage (skin)choisi est MonoBook
L'erreur de chargement ne provoque pas de message dans "Tools→Error console" : j'ai nettoyé la liste des messages avant d'effectuer l'essai, aucun nouveau message n'est arrivé.Bruno LC (talk) 16:49, 30 March 2009 (UTC)
Vous utilisez le lien Téléverser une nouvelle version de ce fichier présent sur la page de description de l'image, ou le lien habituel Importer un fichier ? Si le premier ne fonctionne pas, il serait intéressant de tester le second, pour vérifier si le comportement est identique. Okki (talk) 20:20, 30 March 2009 (UTC)
Et j'ai oublié: il faudrait recharger le cache de votre browser pendant la page d'upload est affiché; c-à-d. allez sur la page d'upload et puis rechargez le cache (Shift-Reload en Firefox). Lupo 20:58, 30 March 2009 (UTC)
  • Trouvé: c'est un problème dans le software du serveur, voir bugzilla:18263. Lupo 21:25, 30 March 2009 (UTC)
effectivement l'apostrophe dans le nom du fichier pose un problème. Pour m'en assurer j'ai créé un nouveau fichier sous le nom de Insigne de l-ETAP.jpg Insigne de l-ETAP.jpg (en remplaçant donc le ' par -) et j'ai recommencé le téléchargement d'une nouvelle version. Ca marche !

Merci beaucoup à tous les deux, vous êtes vraiment très forts. A bientôt peut-être.Bruno LC (talk) 21:54, 31 March 2009 (UTC)

Commons:Deletion requests/Files from Réseau Voltaire

Your help is appreciated. Thanks, --Martin H. (talk) 14:26, 31 March 2009 (UTC)