Commons:Manipulation des données meta

From Wikimedia Commons, the free media repository
Jump to: navigation, search
Cette page du projet dans d’autres langues :
Deutsch | English | français | +/−

Les photos prises avec un appareil photo numérique sont susceptibles d'être en JPEG, avec des données Exif et IPTC. Ainsi, elles contiendront la date et l'heure, et quelques informations sur l'exposition, la distance focale,... Vous pouvez également ajouter des informations IPTC sur une image afin de compléter les renseignements habituels sur l'auteur, le copyright (utilisez des Commons:Bandeaux de licence requis dans tous les cas).,

Le but de l'utilisation d'Exif sur Commons[edit]

Les informations Exif sont toujours utiles afin de garder certains type de métadonnées dans le fichier (par exemple, la date et l'heure de prise de vue), mais elles ne peuvent pas remplacer une bonne description qui doit être incluse dans les métadonnées IPTC, et elles sont affichées par le logiciel Mediawiki sur la page de description de l'image, dans la section “Metadata”.

Les informations IPTC sont spécialement pratiques si vous n'avez pas confiance en les personnes qui réutilisent vos images selon les conditions spécifiées par la licence sous laquelle vous l'avez placée. En effet, les informations sont toujours gardées au sein de chaque image copiée automatiquement.

Les signatures visibles ou les filigranes sont fortement déconseillés sur Wikimedia Commons. Les informations comme “M. Foobar, mai 2005, CC-BY-SA” ne doivent pas être écrites directement sur les images mais dans les fichiers Exif, qui sont techniquement supérieurs.
Les raisons sont :

  • Les noms des contributeurs aux articles de Wikipedia ne sont pas visibles dans l'article afin d'éviter la publicité, il doit en être de même avec les images (rester derrière son travail réduit la vanité, c'est crucial pour la neutralité).
  • La réutilisation des images avec ces signatures est par exemple limitée par le personnel lors de collage d'affiches et dans des livres (dans un livre vous avez toujours les informations concernant le copyright dans la légende de l'image ou à la fin du livre)

Editer des métadonnées Exif et / ou IPTC[edit]

Outils[edit]

Gimp est un logiciel libre de manipulation d'images qui peut traiter des donnée Exif via un plugin spécial.

Il y a aussi nombre d'outils en ligne de code qui sont utilisés pas exemple pour editer les métadonnées Exif comme jhead et ExifTool, qui permettent de visualiser et d'éditer XMP, IPTC et Exif d'autres métadonnées.

ExifTool est accessible pour Unix, Mac OS X et Windows.

Mapivi (open source) est un gestionnaire d'images qui peut ajouter, modifier, supprimer et rechercher des informations Exif ou IPTC.

Gimp, Mapivi et jhead sont aussi disponibles pour Mac OSX et Windows.

Linux/Unix[edit]

De nombreux logiciels libres comme le programme de gestion pour appareil photo numérique DigiKam et le visionneur d'imageGwenview (utilisant KDE) peuvent manier l'Exif. Pour la console de texte, vous pouvez utilisez exiv2.

MacOSX[edit]

iPhoto d'Apple peut être utilisé pour éditer un titre, une date, une heure et des mots clefs. Les autres informations peuvent aussi être vues

JetPhoto peut être utilisé pour ajouter des données GPS dans un album photo. C'est un freeware donc il n'y rien a payer, mais il n'est pas OpenSource. Les mots clefs et les titres peuvent être édités mais pas les autres informations.

Reveal peut être utilisé pour voir et éditer des résumés et des données sur l'exposition en format Exif.

Windows[edit]

Les programmes XnView (gratuit pour un usage non commercial), Picasa (freeware) et IrfanView, (gratuit pour usage privé) sont capables d'éditer des fichiers IPTC tel que des légendes, des mots clefs, etc. , mais ne peut malheureusement que voir la plupart des fichiers Exif. Sinon, Exifer (postcardware), Konvertor (shareware) peuvent éditer et modifier les en-têtes Exif.

Le programme Geosetter permet diverses opérations sur les fichiers JPEG :

  • la géolocalisation à l'aide d'un fond de carte / image satellite
  • l'édition de métadonnées IPTC
  • l'édition de certaines données Exif

tout comme l'application Microsoft Pro Photo Tools.

Explications[edit]

En utilisant ExifTool, mettre un copyright et des infos sur la licence est simple:

$ ./exiftool -ImageDescription="Ceci est un exemple d'image" -Artist="Nom de l'artiste" \
-Copyright="Cette création est mise à disposition selon le Contrat Paternité 2.0 France \
disponible en ligne http://creativecommons.org/licenses/by/2.0/fr/ ou par courrier postal \
à Creative Commons, 171 Second Street, Suite 300, San Francisco, California 94105, USA." \
-XMP-cc:License="http://creativecommons.org/licenses/by/2.0/fr/" ImageToModify.jpg

Cela va ajouter trois balises: Artiste, Copyright et XMP-cc:License (cc-by-2.0 license est utilisé comme exemple).

Un autre exemple:

$ ./exiftool -ImageDescription="1988 Pique-nique Privé" \
-Artist="Propriétaire de la caméra, John Smith; Photographe, Michael Brown" \
-Copyright="Copyright, John Smith, 19xx. All rights reserved." Piquenique1988.jpg

Notez que ImageDescription et Artist sont en ASCII.

Pour visualiser toutes les balises Exif de groupe avec leurs valeurs actuelles:

$ ./exiftool -exif:all ExampleImage.jpg

Windows[edit]

Windows XP fournit une façon simple mais limitée pour modifier des fichiers Exif (se référer à [1]). Un clic droit sur le fichier image, propriétés, onglet Résumé. La vue simple vous permet de modifier le titreXP, le commentaireXP, l'auteurXP, les mots clefsXP et le sujetXP du groupe IFDOXPT. Notez que le titreXP est ignoré par l'explorateur Windows si la description de l'image existe et si l'auteurXP si l'artiste existe. La vue avancée affiche un nombre limité d'autres balises, mais ne permet pas de modifications.

Il existe également un outil gratuit de Microsoft appelé Microsoft Photo Info[2] , Qui permet l'édition de nombreux metadonnées IPTC/XMP.

Le puissant ExifTool est disponible sous forme d'un "stand alone" exécutable sous Windows qui peut être utilisé soit avec un glissé-déposé soit en un utilitaire en lignes de code. Les utilisateurs de Windows peuvent également installer la version Perl d'ExifTool, mais il faut pour cela qu'un interprète Perl (tels que ActivePerl) soit installé.