User:STyx/Project Mapmaking Wiki Standards

From Wikimedia Commons, the free media repository
Jump to: navigation, search

A brainstorming for Commons:Project Mapmaking Wiki Standards

Constat[edit]

J'ai feuilleté les cartes (SVG essentiellemnt) pour me faire une idée. Le constat est assez affligeant:

  • trop peu de cartes sont au format SVG
  • certaines images SVG sont en réalité des bitmaps encapsulées (Image:Ja-map.svg par exemple)
  • beaucoup de cartes ont une transparence (ex: Image:Map Minoan Crete-fr.svg) . Pourquoi ?
  • Category:SVG maps of Italy (par exemple) contient 123 cartes, de taille gigantesque 800k pour beaucoup, de trois ou quatre styles différents et sans pays limitrophes. Résultat aucune n'est réellement exploitable.
  • Category:SVG maps of Greece aucune carte (parmi 35) ne délimite la Grèce. Aucune n'est donc réellement exploitable.
  • Category:SVG maps of Bulgaria n'ont pas de cartes génériques exploitable.
  • trop de styles différents :
  • trop de cartes ont isolés le pays
  • trop de cartes ne mentionne pas une source exploitable pour retravailler, compléter, ou décliner la carte.
  • trop peu de cartes sont génériques.


  • et trop de bariolage (couleurs criardes, effets de relief, dégradés) :


  • pas de catégorisation par style


Bref, il est réellement urgent de définir des standards et de les faire respecter.

Map type[edit]

background map[edit]

Ce sont des cartes de bases. Il est essentiel que ce type de cartes soient réutilisables et complètables. Pour cela,

  • la source doit être mentionnée et être disponible
  • le type de projection doit être conventionnel et précisé (chaque pays a ses propres conventions de représentation)
  • le pays ne doit pas être découpé

spot location map[edit]

Pour ces cartes, il faut forcer sur l'épaisseur de traits car elle seront affichées de taille réduite (<300px) dans les infoboxes.

area location map[edit]

Une certaine région délimitée est mise en valeur (état, province, région, département). Là encore elles sont plus particulièrement destinées aux infoboxes.

colored areas[edit]

Chaque région délimitée est colorée. Ce sont des cartes de statistiques régionales.

carte de zone de répartition[edit]

Carte affichant une zone de répartition ou un zone d'influence. Normalement une seule couleur est nécessaire ; mais on peut utiliser, soit l'hachurage, soit une seconde couleur pour une influence plus faible (à débattre).

L'accumulation de plusieurs zones de répartition sur une même carte doit être déconseillée pour des raisons de lisibilité (mauvais exemple Image:Language border (Belgium and France)-en.svg).

gradien map[edit]

Carte d'altitude, de température, d'humidité, de densité, etc. La coloration de la carte s'approche d'un dégradé.

carte avec texte[edit]

Carte avec des noms de régions, des noms de villes, montagnes, fleuve, mer, etc.

carte routière[edit]

automobile/aérienne/maritime/ferroviaire

carte avec texte et signalétique[edit]

industries, etc. See Category:Map symbols

plans[edit]

plan de ville, lieu de bataille, métro, etc.

Map style[edit]

"official" background map[edit]

Pour les cartes mondiales et continentales C'est le type de base pour les area location maps.

"World Factbook Style" background map[edit]

Une pour chaque pays.

C'est le type de base pour les spot location maps et les cartes avec texte et/ou signalétique.

area location map[edit]

Le style de ces cartes est généralement basé sur "official" background map (notament, les frontières sont blanches). Le pays est généralement découpé (ie, ni mer, ni pays voisin).

Map usage[edit]

location map[edit]

See fr:Aide:Géolocalisation automatisée et fr:Wikipédia:Jargon/Géolocalisation automatisée.

Exemple de localisation sur une carte 
Cartes de qualité
note
les cartes pastels sont préférables car le texte et la signalétique ressortira mieux.
See also

Colorimétrie[edit]

signaletique[edit]


Propositions[edit]

SVG[edit]

  • Les jeux de cartes[1] doivent être réalisés au format SVG.
notes
  • Ainsi les conventions sur les cartes ne s'appliquent essentiellement qu'aux cartes SVG (qui sont encore peu nombreuses) ; les autres cartes seront peu à peu obsolètes et l'on ne cherchera pas à les remanier.
  • Cette règle ne concerne pas certaines cartes singulières. Par exemple :
  • L'i18n (la francisation) ne requiert pas un éditeur SVG ; un simple éditeur de texte brut (tel que Emacs) convient. Il suffit de repérer les balises <text> pour modifier leur contenu.
liens

Utiliser l'attribut class[edit]

  • Utiliser l'attribut class et, soit l'inclusion de fichier, soit un fichier .CSS.
notes
  • à tester

Encadrement[edit]

  • Ne pas encadrer les cartes.
notes
  • Si l'on souhaite un encadrement, il peut toujours être fait à l'aide de commandes html.
  • Cette règle ne concerne pas certaines cartes singulières. Par exemple :

Localisation[edit]

  • Locator maps of cities with a simple spot are deprecated.
  • Français : (missing text)
    Les images de localisation de villes (ou autres) sont obsolètes et ne doivent plus être créées ni (à terme) utilisées. Elles seront progressivement remplacée par des cartes nues (background maps) grâce à l'utilisation de la géolocalisation automatisée. Cela ne concerne que les cartes où un simple point est rajouté.
notes

Cadrage comforme[edit]

  • Le cadrage d'une carte doit être conforme ; c'est à dire (en particulier), le méridien central doit être rectiligne et vertical.
notes
  • il faut éviter de découper des cartes dans de grandes cartes (continentales) sauf si le découpage est centré
  • Image:Albania (Lithuania).svg est un exemple de mauvais cadrage (malheureusement)

SVG integration enhancement[edit]

  • (re)demander l'intégration du langage SVG au code Wiki de la même manière que cela se fait pour (La)TeX.
note
Cette amélioration permettra (entre autres) de créer les area location maps sous la forme de modèles paramétrés ; de paramétrer certaines couleurs ou épaisseur de traits ; etc.
De plus cette amélioration est relativement simple à mettre en oeuvre, et la nécessitè de passer par la création d'images bitmap devrait disparaitre à plus ou moins brève échéance (see Template:Sitelogo.svg and meta:Inline SVG extension).
  • See in bugzilla :

Création automatique de cartes SVG[edit]

  • Développer des programmes de créations automatiques de cartes SVG à partir des bases de données.
note
Le plus simple serait une conversion de GML en SVG grâce à XSLT (fichiers d'extension .xsl) (un exemple). Mais les calculs numériques complexes ne seront sons doute pas possibles (à vérifier).
links

Road map[edit]

  • 1st stage fixer le jargon (nommer les différents types, usages et styles de cartes, fixer le titre des cartes et de la signalétique)
  • Template:0/4 catégoriser les cartes par type (créer des modèles, et en faire des bandeaux de (non) conformité dans un second temps)
  • 3rd stage définir les styles de bases
  • 1st stage donner des recommandations pour que les cartes soient facilement exploitables (mention de la source, information de géolocalisation) et facilement réutilisable (faciliter les modifications de la carte)
  • Template:0/4 définir une signalétique (une image SVG pour chaque signe, voir Image:Dam icon.svg par exemple)
  • Template:0/4 promouvoir et faire respecter les conventions
  • 1st stage créer un jeu de cartes de bases (au moins une carte par pays)

Links[edit]

Ressources pour la génération de cartes[edit]

  • The Open Geospatial Consortium : OGC is an international industry consortium of 340 companies, government agencies and universities participating in a consensus process to develop publicly available interface specifications. OpenGIS® Specifications support interoperable solutions that "geo-enable" the Web, wireless and location-based services, and mainstream IT. The specifications empower technology developers to make complex spatial information and services accessible and useful with all kinds of applications.
  • uDig : The User-friendly Desktop Internet GIS (uDig) is both a GeoSpatial application and a platform through which developers can create new, derived applications. uDig is a core element in an internet aware Geographic Information System.
  • KML : Keyhole Markup Language is the format used by Google Earth to ingest vector data.
  • MapServer : MapServer est un environnement de développement Open Source permettant de construire des applications internet à référence spatiale. MapServer n'est pas un SIG complet, et n'aspire pas à le devenir. MapServer excelle à afficher vos données spatiales sur le web (cartes, images, et données vectorielles).

Map labs[edit]

Wikigraphists[edit]

Documentation[edit]

Forums[edit]

Notes[edit]

  1. Cela comprend toute carte faisant partie d'une collection de cartes semblables, ce qui exclut donc certaines cartes singulières.