User:A.BourgeoisP

From Wikimedia Commons, the free media repository
Jump to navigation Jump to search

Sur Wikipédia : A.BourgeoisP

Ancien compte utilisateur : Bourgeois.A

Alexandre Bourgeois
Alexandre Bourgeois
Wikimédien, œuvrant essentiellement sur Wikipédia francophone et Wikimedia Commons, indépendant
Français : « L'historien est comme un mineur de fond. Il va chercher les données au fond du sol et les ramène à la surface pour qu'un autre spécialiste - économiste, climatologiste, sociologue - les exploite. »
Emmanuel Le Roy Ladurie.

About me

Né le 10 juin 1995 à Lure.

Historien amateur spécialiste de l'histoire minière en général et des houillères de Ronchamp en particulier. Je suis également archéologue industriel et urbexeur. J'aime autant faire des recherches et des rédactions sur l'histoire minière qu'aller explorer et photographier le terrain.

IRL, je suis technicien de bureau d’études en génie climatique et thermique du bâtiment.

My work

Urbex, paysages, villages et monument historiques sont mes principaux sujets, il m'arrive également d'immortaliser des événements.

Contact me




Quality images logo.svg My Quality Images (38)

Valued image seal.svg My Valued Images (10)

Cscr-featured.svg My Featured Pictures (0)

Animated-Flag-France.gif

Matériel[edit]

Photo gear (A.BourgeoisP - 2020).jpg

Appareils photos :

  • Sony Alpha 6600
  • Sony CyberShot HX60
  • DJI Phantom 4 PRO

Objectifs :

  • Sony 18-135 mm f/3.5-5.6
  • Carl Zeiss 16-70 mm f/4
  • Sony 16 mm f/2.8
  • Convertisseur UGA 0.75x (équivalent 12 mm)

Mes APN[edit]

Voici une présentation de mes appareils successifs :

Débuts[edit]

En mai 2004, mes parents achetèrent leur premier ordinateur, avec en prime un compact numérique, le hp photosmart 735. C'était un de ces « gros compacts » du début des années 2000, gris, avec une mire oculaire, un écran de 4 cm et une résolution de 3,2 MP. Néanmoins, c'était un appareil polyvalent, pratique et qui prenait de bonnes photos assez nettes. Un bon APN en somme... à son époque.

Mais il me fallait un appareil à moi tout seul, c'est pourquoi, J'ai reçu un compact Samsung L730 de couleur noir en juin 2008. Cet appareil photo possédait une résolution de 7,2 MP, soit quatre de plus que le hp. C'était un compact sympa facile d'utilisation et intuitif avec de nombreuses options, modes. Bref je le trouvais bien... mais malheureusement, à la fin de l'été 2009, j'ai détruit l'écran en fermant le coffre de la voiture et il est devenu quasi inutilisable, en le branchant sur une télé ou un écran, je pouvais encore prendre quelques clichés. Parfois j'essayais même d’en prendre au feeling. Trop abîmé, il a rendu l’âme en 2011.

En attendant de m'en racheter un j'ai « emprunté », un Pentax Optio V10. A première vue, on peux se dire qu'il ressemble presque à un compact haut de gamme, un grand écran de 8 cm, 8 MP, prise en main facile, divers modes sympathiques tout cela servit avec un bon design... mais voilà, cet appareil possède une qualité d'image exécrable, envahie par les bruits numériques. En plus lorsque l'on regarde tranquillement les photos sur son PC et que l'on zoome sur une photo qui semble parfaitement nette, on se rend brutalement compte qu'elle est un peu floue, bougée, comme le montre parfaitement cette photo que j'ai prise au puits Saint-Charles [1].

J'ai alors acheté un tout petit compact Casio Exilim de 12 MP en juin 2010. C’était est un bon appareil photos qui propose pas moins d'une trentaine de modes différents, afin de s’adapter a n'importe quelle situation. Mais cet appareil photos est un peu capricieux, il est capable de prendre de magnifiques photos contrastées et bien nettes comme il est capable de prendre des photos sombres et floues. Et comme il est toujours en mode automatique, impossible de faire des réglages... en bref cet appareil est parfait pour faire du tourisme les jours d'été comme pour prendre des objets en macro avec un bon éclairage et son flash assez puissant.

Progrès[edit]

En juin 2012, je décide de me lancer dans la photographie avec un APN Hybride, le NEX-5N en kit avec le zoom 18-55mm [2]. C'est un boîtier compact à objectif interchangeable équipé d'un capteur CMOS au format APS-C comme les reflex. Il prend des photos en 16 MP et des vidéos stéréo en HD 1080p à 50 Hz. Si je l'ai choisi, c'est avant tout pour ses performances en basse lumière, je connais très peu d'APN (sauf les réflexes de luxes) qui ont une image impeccable jusqu’à 6 400 ISO et peuvent monter jusqu’à 25 600 ISO tout en conservant une qualité acceptable. Voir ce test, très explicite [3]. Faisant de l'urbex et voulant prendre de nombreuses photos en basse lumière, je suis désormais pleinement satisfait de mes clichés, j'ai pu le tester dans des endroits très sombres et le résultat est juste bluffant, finit le flash ! Bien sûr, j'ai pu découvrir beaucoup d'autres atouts de l’appareil comme la rafale, le mode panoramique (aussi dispo en 3D)... Il est également équipé des modes experts (P, S, A, M) et est capable de prendre des poses longues jusqu’à 30 secondes, ce qui me permet de réaliser des photos en light painting et en HDR notamment. Cet APN est pourvu d'un très bon écran de 900 000 px orientable et tactile. Il suffit de toucher l'écran pour faire le point sur un objet en particulier, très efficace et très très utile ! Bref, j'en suis très content !

En novembre 2012, j'achète un pancake 16 mm [4] et un convertisseur ultra grand angle [5]. Il y a déjà une différence entre le grand angle du zoom et celui du pancake (normal, on passe de 18 à 16 mm) ; mais lorsque l'on ajoute le convertisseur, la champs de vision s'élargie vraiment et offre de nouveaux cadrages qui peuvent s'avérer utiles en urbex ! Début 2013, je me suis acheté un filtre ND et une télécommande infrarouge.

En janvier 2014, je me suis payé un objectif Tamron 18-200 mm d'occasion [6] pour plus de polyvalence.

LA photographie[edit]

Le NEX-5N m'as permis de découvrir les modes experts et de réaliser des photos plus artistiques et techniquement supérieur à ce que je pouvais faire avant. Seulement, il a quelques contraintes. Il faut toujours passer par les menus pour les réglages, même si ils sont bien pensés, cela reste contraignant et l'écran brillant au soleil peut rendre la prise de vue compliquée... c'est pourquoi je me suis intéressé a un modèle plus expert, le NEX-6. Lorsqu'il est sortit, je le trouvais intéressant pour l’ergonomie qu'il offrait avec ses raccourcis molettes/boutons, sa forme plus confortable à la prise en main et son viseur OLED (au début je ne pensais pas trouver tout cela utile, c'est après avoir utiliser mon 5N pendant plus d'un an que j'ai développé de nouveaux besoins). Le tout en étant moins chère et moins exigent que le NEX-7.

Seulement, il ne m'as pas convaincu pour plusieurs raisons. Déjà l'achat de mon NEX-5N était trop récent (3 mois lors de sa sortie) et il me satisfaisait encore largement. Ensuite il n'apportait aucune véritable nouveauté puisqu'il reprenait exactement la même électronique que mon NEX-5N. Pire, il était en retrait niveau réactivité. Tout comme le NEX-5R, il souffrait de l'ajout de la Wi-Fi qui a nui aux performances de toute une génération d'hybrides Sony. Ces modèles ont donc essuyés les plâtres et comme je préfère ne jamais prendre le premier modèle d'une série d’appareil (en l’occurrence la série NEX-6, devenue ILCE-6000). Je me suis dit qu'il valait mieux attendre le modèle suivant... et j'ai bien fait !

L'Alpha 6000 reprend les avantages ergonomiques de son prédécesseur en les améliorant, notamment par l'ajout de deux boutons personnalisables, de plus je préfère son design plus élégant et plus sobre. En plus de cela l'électronique est entièrement nouvelle avec un nouveau microprocesseur et un nouveau capteur qui en plus d'avoir une résolution plus élevée (24 MP), revoit le filtre RVB, retire le filtre passe-bas et permet aux photosites d'être moins serrés. En plus de cela, il possède l'autofocus le plus rapide au monde et une rafale à 11i/s avec AF continu. Par contre le viseur perd un million de points (par soucis d'économie sans doute), mais c'est toujours mieux que celui de l'Alpha 3000...

En mars 2014, je commande le Sony Alpha 6000 et le Zeiss 16-70 mm. Il devient mon boîtier principal pour monter en gamme et continuer à progresser, je conserve le NEX-5N comme second boîtier. Je les utilise aussi les deux en même temps pour éviter de trop changer d'objectifs...

Le 8 avril 2015, je décide d'acquérir un compact CyberShot HX60 pour goûter aux hautes focale à bas coût et avoir un compact qui tiens aisément dans une poche. J'ai toujours lorgné vers les compacts gros zoom et une promo m'as fait craquer. Les photos hautes focales permettent d'isoler des éléments du paysage, sans aucune distorsion avec des perspectives et un point de vu intéressants où encore aligner sur une seule vue, plusieurs éléments notables du paysage très distants les uns des autres... ce type d’image m'as toujours attiré.

Décollage ![edit]

L'arrivée d'un DJI Phantom 4 PRO à Noël 2017 me permet de photographier sous de nouvelles perspectives et d'accéder à chaque recoin de sites d'urbex. L'utilisation du drone est une véritable révolution dans la photo et la vidéo. Ce modèle en particulier possède un capteur Sony 1" de 20 MP, il filme également en 4K à 60 i/s.

Après 6 ans d'usage intensif, j'ai décidé de remplacer l'Alpha 6000 par l'Alpha 6600 en mai 2020. De nombreux progrès on été réalisé dans cette série d'appareil après 3 générations, essentiellement la tropicalisation (résistance aux gouttes d'eau et à la poussière) et la stabilisation du capteur sur 5 axes ! D'autres apports peuvent être notés, un autofocus plus véloce (une vraie machine de guerre, ultra efficace, très peu de déchets sur des sujet en mouvement), un meilleur buffer (la rafale passe de 4 secondes à 36) une sensibilité quadruplée (de 25 600 à 102 400 ISO), la vidéo en 4K et la nouvelle batterie dont l'autonomie est doublée. L'ergonomie est également améliorée avec plus de raccourcis par boutons, une poignée plus grande et un écran qui gagne une charnière supplémentaire pour plus d'angle de vue en plus de devenir tactile.

J'ai choisi l'A6600 en kit avec le nouvel objectif 18-135 qui remplace à la fois l'ancien 18-55 que je n'utilisait qu'avec le NEX-5N et le Tamron 18-200 dont la qualité et inférieur. Le Zeiss 16-70 reste préféré pour l'urbex.

Galeries d'urbex[edit]

églises, temples, chapelles[edit]


This is a Wikimedia Commons user page. If you find this page on any site other than Wikimedia Commons, you are viewing a mirror site. Be aware that the page may be outdated, and that the user this page belongs to may have no personal affiliation with any site other than Wikimedia Commons itself. The original page is located at https://commons.wikimedia.org/wiki/User:A.BourgeoisP.

azərbaycanca | беларуская (тарашкевіца)‎ | български | বাংলা | čeština | Deutsch | Deutsch (Sie-Form)‎ | English | Esperanto | español | فارسی | suomi | français | galego | עברית | magyar | հայերեն | Bahasa Indonesia | italiano | 日本語 | ქართული | 한국어 | македонски | മലയാളം | Bahasa Melayu | မြန်မာဘာသာ | Nederlands | polski | português | português do Brasil | русский | sicilianu | slovenščina | shqip | svenska | ไทย | Tagalog | Türkçe | українська | Tiếng Việt | 中文 | 中文(简体)‎ | 中文(繁體)‎ | +/−

Wikimedia Commons