Commons:Captures d'écran

From Wikimedia Commons, the free media repository
Jump to navigation Jump to search
This page is a translated version of a page Commons:Screenshots and the translation is 100% complete. Changes to the translation template, respectively the source language can be submitted through Commons:Screenshots and have to be approved by a translation administrator.
Other languages:
Bahasa Indonesia • ‎Deutsch • ‎English • ‎asturianu • ‎español • ‎français • ‎italiano • ‎occitan • ‎polski • ‎português • ‎slovenčina • ‎slovenščina • ‎русский • ‎עברית • ‎العربية • ‎中文

Shortcuts: COM:SS· COM:SCREENSHOT· COM:SCREENSHOTS· COM:Screenshot

Matrice de décision pour déterminer si une capture d'écran peut être téléversé sur Commons. Si l'une des conditions suivantes est respectée, à savoir A) le logiciel est placé sous une licence libre par son détenteur des droits, ou B) la capture d'écran est placée sous une licence libre par l'ayant-droit du logiciel, alors l'image peut être téléversée sur Commons du moment qu'elle respecte les objectifs du projet. Si aucune des deux conditions ne sont respectées, alors l'image n'est pas libre et ne doit pas encore être téléversée sur Commons.

Les captures d'écran sont des œuvres dérivées et en tant que telles, sont soumises aux droits d'auteur sur le contenu affiché, que ce soit une vidéo, un programme télévisé ou un programme informatique[1]. De ce fait, les captures d'écran ne doivent pas être téléversées sur Wikimedia Commons, à moins que tout leur contenu ne se trouve placé sous une licence libre ou dans le domaine public.

Si vous ne détenez pas les droits d'auteur sur un composant logiciel, vous ne pouvez publier une capture d'écran sous une licence libre que si tout le contenu affiché est placé sous une licence libre. Si une capture d'écran contient des icônes ou du contenu non libres, elle devient normalement elle-même non libre[2], mais il peut y avoir une exception lorsque le contenu est marginal (de minimis).

Si tout le contenu affiché se trouve dans le domaine public, alors la capture d'écran s'y trouve également, parce qu'il n'y a pas d'apport créatif lors de la création de la capture d'écran. Ceci peut ne pas être vrai dans toutes les juridictions, mais l'est au moins aux États-Unis (cf. Bridgeman Art Library vs Corel Corp.), en Allemagne (voir Bildrechte:Schutz für Reproduktionen sur la Wikipédia en allemand), et probablement dans tous les autres pays de l'Union européenne.

Si le ou les détenteurs des droits d'auteur (habituellement le programmeur, l'entreprise d'informatique, le producteur ou le diffuseur) n'est pas d'accord pour publier le programme sous une licence libre, alors les captures d'écran ne sont normalement libres que s'ils placent explicitement la capture d'écran (ou toutes les captures d'écran) sous une licence libre.

Œuvres audiovisuelles

Des captures d'écran issues de "Elephants Dream", voire le film en entier, peuvent être téléversées ici car c'est une œuvre sous licence libre.

Les captures d'écran d’œuvres audiovisuelles (telles que les films, les émissions de télévision, les clips vidéo) sont souvent la propriété de leur producteur ou de leur créateur ; elles ne peuvent pas être téléversées sur Commons, à moins que l’œuvre elle-même ne soit dans le domaine public ou qu'elle ait été placée sous une licence libre, ou à moins que le détenteur des droits ne soit désireux de placer la capture d'écran sous une licence libre.

Logiciels

Capture d'écran du logiciel libre GNU IceCat, placé sous triple license Mozilla. Le logiciel fonctionne sur Xfce, avec un thème graphique sous licence GNU GPL, et affichant le site web LibriVox, placé dans le domaine public. Le logo Creative Commons est déposé, mais est considéré comme étant complètement hors du champ des droits d'auteur.

Dans la plupart des cas, les captures d'écran de programmes informatiques (ce qui comprend les programmes, les jeux vidéos, les systèmes d'exploitation) ne peuvent pas être téléversés sur Commons à moins que le logiciel ne soit publié sous une licence libre compatible avec la politique de Commons en matière de licences (les logiciels placés sous des licences correspondant à la définition de l'OSI de l'"Open Source" répondent à ces exigences), ou à moins qu'il y ait une autorisation formelle.

Veuillez noter que les programmes libres ne sont généralement pas exempts de protections en ce qui concerne la propriété intellectuelle. Tout comme les sites web peuvent être librement consultés, mais sont couverts par les droits d'auteur, le simple fait qu'un logiciel soit librement téléchargeable, exécutable ou consultable, ne signifie pas qu'il soit dans le domaine public ou qu'il soit placé sous une licence libre d'une manière qui serait compatible avec Commons. Pour ceux qui sont sous une licence libre, vous devez toujours vous conformer aux termes de cette licence en particulier, ce qui signifie habituellement que vous devez publier vos œuvres dérivées sous la mêle licence, et créditer correctement les auteurs ou propriétaires originaux. Toutefois, les captures d'écran de programmes avec une interface en ligne de commande peuvent tomber dans le domaine public. Voir {{PD-text}} pour plus d'informations.

Veuillez noter que ceci ne vous interdit pas de téléverser des œuvres créées via l'utilisation de logiciels non-libres, il n'y a pas de lien avec les droits d'auteur du logiciel lui-même la plupart du temps. Ceci est en particulier vrai pour les polices de caractères, qui sont considérées comme des programmes dans certains cas.

Pour faire une capture d'écran libre

  • utilisez un programme libre disposant d'un thème graphique complètement libre (un programme sous KDE utilisant des images Crystal en est un exemple). Si vous utilisez un système d'exploitation ayant un thème graphique non libre (comme Windows), assurez-vous qu'il corresponde à quelque chose comme {{PD-ineligible}}, par exemple en n'ayant que des arrière-plans et des boutons en couleurs unies et sans icônes complexes. Voir Commons:Seuil d’originalité pour des exemples d'images, ou des modifications d'images et autres actions considérées comme triviales ou non triviales selon les pays.
  • retirez tous les éléments possiblement sous droit d'auteur. Ne gardez que le contenu pertinent.
  • le contenu de la capture d'écran doit lui aussi être libre. Vérifiez que la capture d'écran ne contienne pas de texte ou d'images non libres.
  • si la capture d'écran contient des photos ou d'autres œuvres (par exemple, un extrait de la page d'accueil de Wikipédia), assurez-vous de mentionner et de suivre les termes de chaque licence.
  • enregistrez le fichier au format PNG.

Marquez les captures d'écran ne présentant que du contenu libre avec le modèle {{Free screenshot}}. Il est aussi nécessaire d'indiquer la licence sous laquelle le logiciel a été publié.

Exemples

Produits Microsoft

Les règles d'utilisation de Microsoft n'autorisent pas le travail dérivé[3]. Des captures d'écran de produits Microsoft iraient donc à l'encontre des règles de Commons. Le système d'exploitation Windows est un produit Microsoft, et le statut légal de l'aspect des composants d'interface graphique standards de certains thèmes est indéterminé, car ils sont purement géométrique.

Logiciel en tant qu'œuvre d'art

Capture d'écran d'une démo publiée sous licence CC-BY-SA par ses auteurs.

Dans certains cas, le logiciel lui-même est une œuvre d'art — par exemple, une performance de scène démo (telle que celle qui est illustrée par un panda). Une capture d'écran de cette œuvre est libre si et seulement si le logiciel lui-même est libre. Il existe une exception lorsque le détenteur des droits sur un logiciel non libre souhaite en publier une capture d'écran libre. Pour faire cela, il doit posséder les droits sur l'ensemble des éléments visibles non libres (interface, graphismes, textes). Avant de le faire, il faut bien en comprendre les conséquences. En effet, tous les éléments graphiques ou logos présents sur la capture d'écran seront irrévocablement placés sous licence libre. Par ailleurs, il ne faut pas oublier de préciser explicitement que le logiciel lui-même n'est pas libre.

Navigateurs web

Les navigateurs web propriétaires usuels comprennent Internet Explorer de Microsoft, Safari, Opera et Microsoft Edge. Les captures d'écran de ceux-ci ne sont jamais permises sur Commons si l'interface graphique du navigateur est visible.

Icône IceCat de GNU, sous licence libre

Parmi les navigateurs web libres courants, on trouve Mozilla Firefox, Chromium, Konqueror, et Gnome Web. Des captures d'écran de ces navigateurs, affichant du contenu libre, devraient être admises, du moment qu'elles ne contiennent pas d'éléments sous droits d'auteur issus d'un système d'exploitation propriétaire, d'autres logiciels propriétaires ou des adaptations non libres de l'interface utilisateur. L'icône des versions de Firefox antérieures à la version 3.6 n'est pas libre, dont elle ne doit pas figurer sur des captures d'écran (les fichiers de logos internes de Firefox à partir de la version 3.6 sont sous une triple licence de Mozilla, bien qu'étant des marques déposées, et sont donc acceptables lorsqu'il est difficile d'éviter de les montrer). GNU IceCat, un navigateur web basé sur Firefox, n'est pas pénalisé par ce problème, mais peut afficher certains petits logos non libres dans certaines circonstances, qui devraient être remplacés.

Google Chrome a provoqué des conflits ; mais même malgré cela, au-delà de son logo, il n'existe pas de différences immédiatement visibles entre Chrome et son pendant open source Chromium, il a été dit que Google Chrome lui-même est non libre parce que son fichier exécutable est soumis à des Termes d'utilisation de Google Chrome non libres, qui remplacent les termes open source de son code source de base. Des débats de suppression ont abouti aux deux types de décision.

Des captures d'écran de navigateurs affichant des sites web, des images, des vidéos ou d'autres contenus sous droits d'auteur n'étant pas placés sous une licence libre ne sont pas autorisés.

Bien que Wikipédia soit souvent un élément apparaissant dans des captures d'écran libres, il y a eu des problèmes.

  • la plupart des logos de Wikimedia étaient autrefois placés sous une licence propriétaire, mais ceci a changé lorsqu'ils ont été placés sous une licence libre en 2014.
  • si la capture d'écran contient des images ou des icônes placées sous des licences libres contenant des exigences, vous devez les respecter, par exemple en les listant avec leurs auteurs et leurs licences, qui peuvent être autres que la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike.

Mobiles multifonctions (smartphones)

Bien qu'Android soit un logiciel open source, ceci ne s'applique pas au logiciel de Google ou à ses icônes. De plus, de nombreux mobiles intelligents n'intègrent pas l'interface utilisateur "stock" d'Android, mais une interface spécifique à l'entreprise (telle que l'interface Samsung One et celle de Huawei). Ces aspects sont protégés par des droits d'auteur détenus par les fabricant du téléphone, et des captures d'écran montrant des parties de ces interfaces (telles que des écrans d'accueil) ne sont pas libres.

Les captures d'écran de "stock" d'Android peuvent utiliser le bandeau {{Apache}} en créditant "The Android Open Source Project".

Voir aussi

Références